Aider à prendre soin de la santé mentale des employés

Aider à prendre soin de la santé mentale des employés

Rémi Pelletier, coordonnateur à la Corporation de développement communautaire (CDC) du Haut-Saint-Laurent, est entouré de Pierre Spénard et Eric Pépin, professeurs-chercheurs en Sciences humaines au Collège de Valleyfield.

Crédit photo : (Photo : gracieuseté)

FORMATION.  Une collaboration entre le Collège de Valleyfield et la Corporation de développement communautaire du Haut-Saint-Laurent permet d’offrir une formation s’adressant aux gestionnaires sur les meilleures façons de prendre soin de la santé mentale de leurs employés.

La CDC a décidé de faire appel à l’expertise publique locale en matière de formation aux entreprises et à compter du jeudi 21 février, des formations seront données par Marc-André Bédard, directeur du Pont du Suroît et référence en matière de santé mentale.

Une étude comportant sur l’impact socio-économique des groupes communautaires de la région du Haut-Saint-Laurent fait présentement l’objet d’un accord avec le Collège de Valleyfield. L’établissement d’enseignement de la rue Champlain offre déjà des formations sur le même territoire grâce à son Service aux entreprises.

Par l’intermédiaire des professeurs-chercheurs du Centre de recherche en innovation et mobilisation socioterritoriale (CRIMST), le Collège fait le pont entre le savoir scientifique et les préoccupations locales. «Les groupes communautaires sont un bassin important de services et de ressources. Souvent, les économies qu’ils permettent à l’État et les emplois qu’ils génèrent sont sous-estimés», affirme Pierre Spénard, professeur-chercheur au Collège.

Ce projet servira à documenter cet impact et ainsi mieux apprécier la contribution des organismes à la communauté du Haut-Saint-Laurent. Même s’il n’a pas de pied-à-terre en tant que tel dans le Haut-Saint-Laurent, le Collège de Valleyfield veut faire sentir sa présence en contribuant au développement, à la consolidation et à la diffusion de son expertise sur ce territoire.

«Tant la CDC que le Collège espèrent fortement que l’intensification de leur collaboration portera ses fruits et se continuera longtemps pour le plus grand bénéfice des citoyens et des organisations de la région», peut-on lire, dans un communiqué conjoint.

Commenter cet article

avatar