Une agricultrice choisie bénévole de l’année en prévention du suicide

Une agricultrice choisie bénévole de l’année en prévention du suicide

Josée Lajeunesse a reçu une plaque honorifique, en présence de Louis-Philippe Boucher, organisateur communautaire du CISSS Montérégie Ouest, Alexandra Laliberté, directrice générale du Tournant et Sylvie Mayer, coordonnatrice des formations pour Le Tournant.

Crédit photo : Journal Saint-François Gracieuseté

Une agricultrice de Saint-Stanislas-de-Kostka, Josée Lajeunesse, a reçu le prix méritas Jean-Phaneuf de la bénévole de l’année en prévention du suicide, de l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS).
Sensible au bien-être psychologique des gens de son milieu, Mme Lajeunesse a suivi une formation de sentinelle agricole en 2017.
Ce programme, élaboré par l’AQPS, l’Union des producteurs agricoles (UPA) et des partenaires locaux, permet de reconnaître les signes précurseurs des comportements suicidaires et d’établir un contact avec le producteur agricole vulnérable pour ensuite le guider vers les ressources d’aide appropriées.
Josée fait rayonner le réseau de sentinelles de son territoire et s’engage à le renforcer. Elle-même à l’écoute des femmes et des hommes de sa communauté, elle utilise ses compétences naturelles en relation d’aide pour créer rapidement un lien de confiance et n’hésite jamais à diriger des concitoyens vulnérables vers l’organisme Le Tournant.
« Par son talent de mobilisatrice et sa générosité, Josée Lajeunesse ouvre des portes à la prévention du suicide. Elle démontre que les citoyens bénévoles représentent une véritable force pour la cause au Québec », a témoigné Jérôme Gaudreault, directeur général de l’AQPS.
En avril 2017, Josée Lajeunesse avait mobilisé les sentinelles de Saint-Stanislas-de-Kostka pour qu’ils participent à l’émission La petite séduction et y expliquent l’importance de la prévention du suicide et des liens serrés au sein d’une petite municipalité.
Cette initiative porteuse a incité plusieurs personnes à suivre la formation, dont la mairesse Caroline Huot et le président syndical de l’UPA, en plus d’engendrer une publication hebdomadaire sur la détresse psychologique des agriculteurs dans les médias locaux. De plus, en collaboration de l’organisateur communautaire du CISSS Montérégie Ouest et la formatrice de l’organisme le Tournant, elle participe à toutes les occasions pour promouvoir la formation sentinelle.
Les personnes qui ont besoin d’aide ou qui sont inquiètes pour un proche, ont accès à des ressources compétentes sont disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 avec LE TOURNANT au 450 371-4090 ou par le biais de la Ligne québécoise de prévention du suicide 1 866-APPELLE (277-3553). (M.P.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar