Accusé de pornographie juvénile, Michel Houde demeure détenu

Accusé de pornographie juvénile, Michel Houde demeure détenu

Michel Houde fait face à plusieurs accusation en lien avec de la pornographie juvénile.

Crédit photo : Photo Facebook

La juge Paré a ordonné la détention de Michel Houde, 63 ans, à la suite de son enquête sous remise en liberté le lundi 14 mai au palais de justice de Valleyfield.

Michel Houde fait face à sept chefs d’accusation en lien avec la possession et la production de pornographie juvénile. En raison de séances de formation des juges, l’enquête caution de l’homme, qui exploite un commerce de comptabilité à Salaberry-de-Valleyfield, s’est déroulée par vidéo-comparution. La magistrate assignée aux comparutions était au palais de justice de Longueuil alors que Michel Houde était dans le box des accusés au palais de justice de Valleyfield.

Michel Houde était représenté par Me Constantin Kiryakidis et que le Directeur des poursuites criminelles et pénales est pour sa part représenté par Me Mylène Brown. Cette dernière explique que les délits commis par Michel Houde se sont déroulés sur une période de 10 ans. «Il est accusé d’avoir rendu accessible de la pornographie juvénile, de production de pornographie juvénile, d’avoir imprimé de la pornographie juvénile et d’avoir distribué de la pornographie juvénile», informe Me Brown.

Notons finalement qu’une ordonnance de non-publication relativement aux éléments de preuve a été prononcée par la juge Paré. La cause revient devant le tribunal le mardi 29 mai.

Poster un Commentaire

avatar