Économie
Actualités

Les serres de cannabis de TGOD vendues pour 27 M$

jeudi le 10 juin 2021
Modifié à 10 h 31 min le 23 juin 2021
Par Mario Pitre

La vente conclue avec Cannara implique la majorité de ses actifs à Valleyfield. (Photo TGOD)

L’entreprise The Green Organic Dutchman Holdings (TGOD) a annoncé le jeudi 10 juin qu’elle avait conclu la vente de ses installations du boulevard Gérard-Cadieux à Salaberry-de-Valleyfield pour la somme de 27 M$.

Ces installations ont été vendues à l’entreprise Cannara Biotech Inc., un producteur de cannabis québécois établi à Farnham, dont le siège social se situe à Ville Saint-Laurent. Celle-ci commercialise divers produits du cannabis tels que Tribal, Nugz et Orchid.

À son site de Farnham, Cannara Biotech a construit « la plus grande installation de culture intérieure du Québec. S’étendant sur 27 acres et 625 000 pieds carrés, elle produit plus de 100 000 kg à plein rendement. »

Sa nouvelle installation entièrement automatisée d'un million de pieds carrés augmentera la capacité de production de l'entreprise jusqu'à 125 000 kg par an, mentionne Cannara. La société, qui possède 130 employés, prévoit au moins doubler sa main-d’œuvre locale, tout en accédant au top 10 des plus gros producteurs au pays.  

« Bien que nous nous démarquions déjà par un bilan solide, nous pensons que cette transaction renforcera considérablement les éléments fondamentaux de notre Société, y compris la production annuelle, la rentabilité et la situation financière globale », déclare Nicholas Sosiak, chef de la direction financière de Cannara.

Rappelons que les serres de TGOD étaient considérées comme les plus grandes serres de production de cannabis biologique au monde.

Selon les informations fournies par TGOD, la vente conclue avec Cannara implique la majorité de ses actifs à Valleyfield, y compris tous les terrains industriels et agricoles, la serre hybride principale, la serre sur le toit, tous les bâtiments de soutien et certains équipements connexes. Une prise en charge de certains dépôts de garantis d’environ 5,7 M$ fera grimper la transaction à plus de 30 M$.  

D’autre part l'équipement de traitement et de fabrication actuellement utilisé par TGOD et sa filiale Medican pour la production de son portefeuille de cannabis 2.0 n'est pas assujetti à l'entente. On prévoit toutefois que d’ici le 22 juin, à la clôture de la vente, ces espaces de quelque 80 000 pieds carrés seront offerts en location à TGOD (à 12,50 $ du carré) qui y poursuivra la production de produits dérivés du cannabis.

« Il s'agit d'un point tournant pour TGOD, alors que nous continuons d'exécuter nos plans, nous permettant de réduire considérablement notre dette tout en recalibrant la taille de nos opérations au Québec, et ce sans interruption, a commenté Sean Bovingdon, chef de la direction de TGOD et directeur financier intérimaire. De plus, nous sommes heureux d'être en mesure de soutenir notre croissance future au niveau de la cultivation au Québec grâce à la cession-bail d'une partie des installations de Valleyfield. »

Les installations de Valleyfield et de Farnham de Cannara Biotech sont situées à moins d'une heure de route l'une de l'autre. Cette proximité augmentera l'efficacité d'exploitation de l’entreprise, dit-on. 

Cannara continuera de profiter du « tarif de développement économique » accordé par Hydro-Québec et bénéficiera donc d'une réduction des tarifs d'électricité jusqu'au 31 mars 2027, ce qui devrait réduire les coûts d'exploitation des installations. 

(Pour lire plus de nouvelles à caractère économique sur la Montérégie, rendez-vous sur le site de L'Information d'affaires d'ici.)

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous

Dernières nouvelles