communaute
Actualités

La Fondation Baie St-François cesse ses opérations

lundi le 27 septembre 2021
Modifié à 13 h 41 min le 27 septembre 2021
Par Eric Tremblay

Yves McSween évalue à près de 1 million $ le montant qui a été remis à la communauté par la Fondation Baie St-François. (Photo - Facebook)

Après avoir remis environ 1 M $ dans la communauté au fil de ans, la Fondation Baie St-François ferme boutique. 

«Tout le monde vieillit, souligne le président Yves McSween. J’ai 78 ans. Mon cousin qui fait le ménage également. Mon épouse en a 75. Notre chiffre d’affaires est toujours en croissance, ce n’est pas ça. Mais il y a un essoufflement des bénévoles. »

Il y a d’abord eu des bazars au sous-sol de l’église de Bellerive. Puis la Fondation est née en 2009. Depuis, les gens pouvaient aller s’y procurer des meubles et divers items pour la maison deux ou trois jours par semaine.

Au fil des ans, 620 000 $ ont ainsi pu être remis à la paroisse. Avec les dons faits régulièrement au Service alimentaire communautaire, au Café des 2 Pains et à Pacte de Rue et occasionnellement à d’autres organismes, M. McSween chiffre à presque 1 million $ le montant remis dans la communauté.

«Je suis le premier à penser que c’est dommage, témoigne le président. On rendait de nombreux services. Il y a aussi l’aspect environnemental, alors que l’on allait souvent à l’écocentre pour porter des choses qui, autrement, auraient pu finir à la poubelle. »

Certains contacts ont été établis afin d’écouler le matériel restant. Depuis l’annonce de la fermeture de la Fondation, le téléphone sonne. Yves McSween est un éternel optimiste et il espère que quelqu’un lèvera la main pour reprendre les missions qui étaient d’aider aux démunis et de protéger le patrimoine religieux. 

Si la Fondation Baie St-François cesse ses opérations le 29 octobre, elle continuera de supporter le Service alimentaire communautaire, le Café des 2 Pains et Pacte de Rue. Un fonds a été institué et les dividendes pourront continuer de soutenir ces organismes indéfiniment, selon M. McSween. 


 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous