Actualités
Opinion
Élections

Gérer la croissance

mercredi le 22 septembre 2021
Modifié à 8 h 41 min le 15 octobre 2021
Par Mario Pitre

(Photo Journal Saint-François Archives)

La campagne électorale municipale a été officiellement lancée le vendredi 17 septembre dans plus de 1100 municipalités du Québec. À Salaberry-de-Valleyfield, le défi du prochain conseil municipal sera sans doute de bien gérer la croissance que connaît présentement la ville et ce, à différents niveaux.

Tel que le rapporte notamment l’Union des municipalités du Québec (UMQ), les municipalités sont confrontés à de grands enjeux, tels que les changements climatiques et la protection de l’environnement, le tissu social, ainsi que l’inclusion et la diversité, des réalités qui ont des impacts directs sur le quotidien des gens.

Sur le territoire campivallensien, la croissance du secteur résidentiel entraîne des transformations du paysage urbain comme jamais auparavant et empiète du même coup sur des territoires autrefois boisés ou consacrés à l’agriculture ou à des fins de parcs.

Plus de gens viennent s’installer dans notre ville, entraînant une forte demande en habitation et une augmentation de l’activité économique. Conjuguer croissance et environnement requiert un doigté que les élus devront cultiver afin de rallier une majorité de citoyens.

Par ailleurs, les questions d’inclusion et de diversité culturelle deviennent une réalité de plus en plus présente au sein de la communauté, alors que de nombreux nouveaux emplois s’offrent aux travailleurs, dont plusieurs issus de l’immigration. Cet été dans le parc Delpha-Sauvé, on pouvait apercevoir des familles de nouveaux arrivants découvrir les beautés des lieux.

La Ville, mais aussi chaque de ses citoyens vivent cette transformation qui se présente comme autant d’opportunités de découvertes interculturelles, que ce soit par des activités d’échanges ou d’intégration.

Quant au tissu social, l’indice de défavorisation aura peut-être tendance à s’améliorer au fil des ans, mais on est encore loin de la coupe aux lèvres. Les élus seront conviés à relever ce défi en collaboration avec les ressources communautaires déjà reconnues comme étant fort actives dans la communauté.

Aussi y a-t-il lieu de saluer le courage de ceux et celles qui décident de se lancer en politique municipale, à l’heure des médias sociaux, où la critique publique est souvent virulente et sans appel.

 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous