Actualités
COVID-19

Deuxième dose ouverte pour AstraZeneca et Moderna

mardi le 15 juin 2021
Modifié à 13 h 44 min le 15 juin 2021
Par Eric Tremblay

Il est désormais possible pour les gens qui ont été vaccinés avec du AstraZeneca ou du Moderna de faire devancer leur deuxième dose.

La réception de nouveau inventaire de ces deux fabricants permet au gouvernement d'accélérer la vaccination. Les gens de 50 ans et plus qui ont reçu le vaccin AstraZeneca ou Moderna peuvent écourter à 8 semaines la réception de leur deuxième dose.

Ceux qui ont reçu l'AstraZeneca peuvent même recevoir un vaccin à ARN (acide ribonucléique). Ce qui est considéré comme une alternative flexible selon le ministre de la Santé Christian Dubé. «Pour une question de logistique, il y aura toujours du Pfizer ou du Moderna de disponible», a-t-il dit.

La vaccination est la solution

Christian Dubé a parlé d'un effort individuel pour obtenir des résultats collectifs. «La situation s'est améliorée, mais il faut être prudent, a-t-il laissé entendre. Le virus est toujours là. Les variants sont toujours là. On n'est pas à l'abri d'un sursaut de cas à l'automne. On est certain que la vaccination est la solution. »

Le ministre de la santé se réjouissait que 71 % des 12-17 ans aient reçu leur première dose ou pris un rendez-vous. Les adolescents sont ainsi bien en avant des jeunes adultes. Il reste 170 000 personnes pour atteindre 75 % (de gens vaccinés) chez les 18 à 39 ans, a précisé Christian Dubé. Ce qui signifie que dans ces quatre groupes, une personne sur trois n'est pas vaccinée. On demanderait un petit effort. »

L'administration des 170 000 vaccins chez les personens de ce groupe d'âge nécessiterait seulement deux jours de travail. M. Dubé a dit que si on pouvait convaincre ces jeunes adultes, «ça va faire une grande différence».

Tant M. Dbué que le Dr Horacio Arruda ont réitéré l'importance de recevoir deux doses de vaccin afin d'être bien protégé. D'autant plus qu'une quatrième vague du coronavirus pourrait survenir cet automne avec la prolifération de variants.

Preuve vaccinale

Le gouvernement mettra bientôt en ligne un portait pour charger soi-même sa preuve vaccinale. Quatre milions de codes QR ont été envoyés.

Cependant, certaines personnes n'ont pas reçu leur preuve vaccinale en raison d'une possible erreur lors de l'entrée des données. Ceux-ci devront prendre un rendez-vous dans une clinique de vaccination pour apporter les corrections. Il faudra procéder en personne puisqu'il s'agit de données personnelles et sensibles.

Pour Christian Dubé, la preuve vaccinale aura une utilisation pour le passeport vaccinal qui est envisagé par le gouvernement fédéral.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous

Dernières nouvelles