Actualités

VIDÉO- Des emplois au menu

vendredi le 28 mai 2021
Modifié à 12 h 51 min le 28 mai 2021
Par Eric Tremblay

Christian Royal, du restaurant DEZ Taverne urbaine. (Photo M.P.)

Au cours des neuf derniers mois, l’urgence sanitaire a amené la fermeture des salles à manger. Les restaurants peuvent désormais accueillir les clients. Mais la longue pause provoque une pénurie de personnel avec laquelle le milieu de la restauration doit composer.

À la Taverne urbaine DEZ, la réouverture de la salle à manger signifie la fin de la livraison de repas. «C’est en raison du manque de personnel, soutient Christian Royal. J’ai réaffecté les employés sur la livraison à la cuisine. C’est à cet endroit que j’ai un enjeu. Sur le plancher, ça va. J’ai perdu des employés, mais j’ai aussi comblé des postes. »

Les conditions de réouverture obligent une diminution de la capacité d’accueil. Si bien que, pour le moment, on ne procédera pas à l’embauche d’étudiants pour occuper certains postes.

Pour le restaurant le Lotus, la situation est similaire. «Ça allait bien en formule pour emporter, confie Thuan Van. Les cuisiniers n’ont jamais arrêté. Mais on va avoir besoin de serveurs. »

Un registre virtuel

Une capacité maximale de 54 clients (27 tables de deux personnes) pourra déguster un repas sur la terrasse du DEZ ce midi. Puis lundi, la salle à manger intérieur pourra ouvrir. «C’est positif, assure Christian Royal. On l’attendait. Au début du mois de mars, on avait eu un faux espoir. »

Lorsqu’il a été permis d’ouvrir à l’été 2020, le restaurant de la rue Isabella avait «fait ça simple». La grandeur de la salle à manger et les impacts financiers reliés à l’ajout de Plexiglass, avaient dicté les choix du restaurateur.

Au Lotus, on avait aussi peu investi dans l’ajout d’équipements. Le restaurant sera toutefois prêt à accueillir les clients sur sa terrasse de la rue Victoria aujourd’hui puis en salle à manger à compter de la semaine prochaine.

Le registre des clients est toujours en vigueur. À la formule papier, le DEZ compte utiliser l’application Restez ouverts suggérés par l’Association de la restauration du Québec. «C’est gratuit et fonctionne avec un code QR, explique le restaurateur. J’en ai accroché partout sur mes terrasses-palettes. Je reçois un rapport par courriel avec les renseignements utiles. »

 

 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous

Dernières nouvelles