«Je suis venu ici pour gagner la Coupe NAPA» – Anthony Morrone

«Je suis venu ici pour gagner la Coupe NAPA»  –  Anthony Morrone

Le gardien Anthony Morrone a bloqué 21 des 22 tirs dirigés vers lui pour remporter la victoire à son premier départ avec les Braves de Valleyfield.

Crédit photo : (Photo: Journal Saint-François - Pierre Langevin)

HOCKEY JUNIOR. Le nouveau gardien des Braves de Valleyfield, Anthony Morrone a rapidement étalé ses habiletés à arrêter des rondelles, jeudi soir, lors de la victoire du club campivallensien (4-1) aux dépens des Forts de Chambly.

Bien que moins occupé que son vis-à-vis Olivier Chalifour, le portier débarqué de Victoriaville a dû exécuter plusieurs arrêts-clés parmi les 22 tirs obtenus par les visiteurs. «L’équipe était super devant moi et j’ai réalisé les arrêts que j’avais à faire», a commenté le cerbère âgé de 18 ans.

Auteur de deux buts en autant de rencontres depuis son retour, Nicolas Desgroseilliers voit grand et loin pour les Braves cette saison. (Photo: Pierre Langevin)

Très calme devant son filet, le gardien natif de Montréal a paru très à l’aise dans son nouvel uniforme. «Junior Majeur ou Junior AAA, c’est toujours la même « game ». J’ai pratiqué 3 fois ici cette semaine et j’avais tous mes repères. J’ai pu me mettre dedans», de signifier Anthony Morrone, qui a notamment frustré l’attaquant des Forts, Mikael Imbeault, sur un tir de pénalité.

Le portier de 6 pieds (183 cm) et 165 livres (75 kg) croit que les Braves sont sur une bonne route. «Je suis ici pour gagner la Coupe NAPA et rien d’autre», a tranché Morrone.

Le défenseur de 20 ans Jean-Sébastien Taillefer fait sentir sa présence à la ligne bleue et il n’hésite pas à se porter à l’attaque. (Photo: Pierre Langevin)

Jean-Simon Bélanger a été tout aussi percutant à ses premières armes chez les Braves et dans la LHJAAAQ, exploitant ses atouts offensifs et plus particulièrement son lancer. «C’est mon point fort depuis que je suis tout jeune. Mes « coaches » me disent de viser le plus possible. Je pense que l’entraîneur m’a fait venir ici pour mon côté offensif», a exprimé l’attaquant originaire de Saint-Félicien, qui s’est aligné avec le Drakkar de Baie-Comeau durant la première portion de la saison.

Fidèles à ses habitudes, Alexandre Larose a distribué généreusement les mises en échec. (Photo: Pierre Langevin)

L’ailier droit de 19 ans a apprécié ce qu’il a vu de sa nouvelle équipe et du circuit Junior AAA. «C’est une belle ligue le « fun ». Ça ressemble un peu au Junior Majeur, un peu plus bas je dirais, mais j’aime bien ça. Les Braves sont allés chercher un bon gardien, il a fait de gros arrêts ce soir. Nous avons une bonne équipe qui peut aller loin», affirme celui qui avait été un choix des Saguenéens de Chicoutimi à l’âge de 15 ans et qui a également disputé 22 matchs dans la Ligue Junior A des Maritimes (MJAHL), la saison dernière, avec les Slammers de Woodstock, récoltant 22 points (12 buts, 10 passes) en 24 rencontres.

Les adversaires des Braves doivent patiner la tête haute quand le défenseur Samuel Meloche est sur la patinoire. (Photo: Pierre Langevin)

Quant à Nicolas Desgroseilliers, il a repris là où il avait laissé chez les Braves lors des séries du printemps dernier. «J’ai vécu une très belle expérience avec les Voltigeurs de Drummondville dans la première moitié de la saison mais avec le temps de glace que j’avais à la fin, j’ai pris la décision de revenir avec les Braves. Je suis super content de me retrouver avec eux», a-t-il reconnu. Questionné au sujet de son rôle avec une équipe différente des Braves de la saison dernière, le «88» a répondu: «Je veux amener de l’énergie, de la vitesse et créer des opportunités offensivement. C’est l’fun de scorer et quand j’ai des chances de marquer, je dois les prendre.»

Les couteaux et les épées volaient bas lors de la confrontation entre les Braves et les Forts de Chambly. Photo: Pierre Langevin)

L’entraîneur David Rochon, qui a dirigé l’équipe en remplacement de Stéphane Scotto, suspendu pour 3 parties, a louangé ses troupiers. «Nous avions des objectifs à chacune des 3 périodes et on les a atteint. La dernière fois, on s’était présenté là-bas (à Chambly) et on avait perdu 4-0. On s’est bien repris, accordant seulement 22 lancers à l’adversaire. C’est bien pour notre gardien qui arrive dans la ligue. Il peut s’acclimater plus facilement», a convenu l’entraîneur-adjoint.

David Rochon a été élogieux envers les deux nouveaux venus qui ont vécu leur baptême avec la formation campivallensienne. «Anthony Morrone a été calme et très solide. Il est prêt à faire face à la musique et il veut venir gagner avec nous. Jean-Simon Bélanger a donné un échantillon de ce qu’il peut faire comme scoreur. Nous l’avions sous la loupe depuis longtemps et lorsque nous avons eu la possibilité de transiger pour faire son acquisition, on est allés le chercher», se réjouit l’entraîneur et directeur-gérant adjoint des Braves.