Stéphane Billette nommé ministre

Stéphane Billette nommé ministre

Stéphane Billette, député de Huntingdon et ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional.

Crédit photo : Journal Saint-François archives

Le député de Huntingdon, Stéphane Billette, a été nommé le mercredi 11 octobre, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional.

Ce vote de confiance de la part du premier ministre du Québec Philippe Couillard, à l’endroit du député de Huntingdon survient dans le cadre d’un remaniement ministériel. Stéphane Billette voit son poste de Whip en chef du gouvernement remis à Nicole Ménard et il assumera un ministère pour la première fois de sa vie politique.

«C’est tout un honneur, mentionne le ministre Billette. Je suis très content de la confiance du premier ministre à mon endroit. Je vois ma nomination comme un nouveau défi à relever», dit-il.

Les spéculations sur une possible nomination de Stéphane Billette à l’Agriculture étaient nombreuses. Cependant, le principal intéressé se dit en terrain connu lorsqu’il est question de PME. «Avant de me lancer en politique, j’ai été pendant 9 ans dans le développement économique, confirme le ministre Billette. J’ai été commissaire industriel et directeur du Centre local de développement. Professionnellement, je suis plus connu en développement industriel qu’en agriculture même si j’ai possédé une ferme de grandes cultures de 1995 à 2013.»

Stéphane Billette tient à rassurer les citoyens du comté de Huntingdon. «Avant toute chose, je suis le député de Huntingdon. Je serai sur le terrain comme je le fais tout le temps. Il faut comprendre que je suis ministre des régions et que le Haut-Saint-Laurent est aussi une région. Je compte être aussi présent qu’avant», explique M. Billette, qui détient un baccalauréat en administration des affaires avec option finance ainsi qu’une maîtrise en administration des affaires (MBA) obtenue à l’École supérieure de commerce de Reims et à l’Université d’Ottawa en 1995.