Les jeunes pee-wee CC de Beauval peuvent marcher la tête haute

Tournoi international pee-wee de Québec

Denis Bourbonnais denis.bourbonnais@tc.tc Publié le 17 février 2016

On peut voir le gardien William Fortin exécuter un arrêt lors d'une partie hors concours disputée par les Étoiles de Beauval pee-wee CC sur la patinoire du Méga-Parc des Galeries de la Capitale.

©(Photo: TC Média - Denis Bourbonnais)

L'aventure des Étoiles de Beauval pee-wee CC au 57e Tournoi international pee-wee de Québec est terminée mais les jeunes hockeyeurs des régions de Soulanges, Valleyfield, Beauharnois et Huntingdon peuvent revenir de la Vieille Capitale la tête haute.

Dimanche, c'est de façon crève-cœur que les troupiers de l'entraîneur-chef Stéphane Bouchard ont été éliminés à la suite d'une défaite (3-1) subie aux mains des Éclaireurs de Chaudière-Etchemin au Centre Marcel-Bédard à Beauport. Tirant de l'arrière 2-0 après deux périodes, les Étoiles ont puisé au fond de leurs ressources au 3e engagement. L'équipe de Beauval a dominé le jeu et le défenseur campivallensien Ulrich Trahan a réduit l'écart de moitié à 5:40 du dernier tiers.

Les Étoiles ont obtenu de multiples chances de marquer, tirant sur le poteau à quelques reprises, et la solide tenue du gardien adverse Félix Beaumont a forcé l'entraîneur à retirer le cerbère Charles-Antoine Sureault au profit d'un 6e attaquant. Une décision de l'officiel jugée très douteuse par Stéphane Bouchard, soit une pénalité pour trop de joueurs sur la patinoire, a alors contrecarré les chances des Élites de créer l'égalité.

Félix Beaumont a compté dans un filet désert pour les Éclaireurs et c'en était fait des espoirs que conservaient les porte-couleurs de Beauval de poursuivre leur chemin. «Les jeunes peuvent être fiers de leur performance. Nous avons eu de la difficulté à s'ajuster à leur échec-avant en première période mais la 3e période était la nôtre, à sens unique. Nous avons lancé sur le but au moins trois fois plus que nos opposants», a exprimé l'entraîneur.

A tout le moins, les Étoiles de Beauval ont pu quitter Québec sur une note victorieuse. Lundi, ont joué une dernière partie hors concours face aux représentants de l'Australie et ils ont remporté une victoire facile au pointage de 11-0. William Fortin a réussi le jeu blanc pour les vainqueurs et il a réalisé un arrêt remarquable en fin de rencontre.

Ce résultat s'est avéré un contraste évident avec la première expérience internationale des jeunes, qui se sont inclinés (9-0) quatre jours plus tôt devant une formation de l'Angleterre visiblement classée dans la mauvaise catégorie.

De retour à la maison, les hockeyeurs de Beauval ont maintenant un objectif principal en tête: la Coupe Dodge.

L'entraîneur-chef Stéphane Bouchard a rallié ses troupes durant le match opposant l'équipe pee-wee de Beauval aux Rorquals de Charlevoix au Centre Vidétron.

En manchette

Mesdames et messieurs…

Gentlemen, start your engine ou en français, messieurs, démarrez vos engins… Cette expression bien connue dans le monde des sports motorisés ne tient plus la route, ni les plans d'eau.

Les jeunes pee-wee CC de Beauval peuvent marcher la tête haute

Tournoi international pee-wee de Québec

Denis Bourbonnais denis.bourbonnais@tc.tc Publié le 17 février 2016

On peut voir le gardien William Fortin exécuter un arrêt lors d'une partie hors concours disputée par les Étoiles de Beauval pee-wee CC sur la patinoire du Méga-Parc des Galeries de la Capitale.

©(Photo: TC Média - Denis Bourbonnais)


L'aventure des Étoiles de Beauval pee-wee CC au 57e Tournoi international pee-wee de Québec est terminée mais les jeunes hockeyeurs des régions de Soulanges, Valleyfield, Beauharnois et Huntingdon peuvent revenir de la Vieille Capitale la tête haute.

Dimanche, c'est de façon crève-cœur que les troupiers de l'entraîneur-chef Stéphane Bouchard ont été éliminés à la suite d'une défaite (3-1) subie aux mains des Éclaireurs de Chaudière-Etchemin au Centre Marcel-Bédard à Beauport. Tirant de l'arrière 2-0 après deux périodes, les Étoiles ont puisé au fond de leurs ressources au 3e engagement. L'équipe de Beauval a dominé le jeu et le défenseur campivallensien Ulrich Trahan a réduit l'écart de moitié à 5:40 du dernier tiers.

Les Étoiles ont obtenu de multiples chances de marquer, tirant sur le poteau à quelques reprises, et la solide tenue du gardien adverse Félix Beaumont a forcé l'entraîneur à retirer le cerbère Charles-Antoine Sureault au profit d'un 6e attaquant. Une décision de l'officiel jugée très douteuse par Stéphane Bouchard, soit une pénalité pour trop de joueurs sur la patinoire, a alors contrecarré les chances des Élites de créer l'égalité.

Félix Beaumont a compté dans un filet désert pour les Éclaireurs et c'en était fait des espoirs que conservaient les porte-couleurs de Beauval de poursuivre leur chemin. «Les jeunes peuvent être fiers de leur performance. Nous avons eu de la difficulté à s'ajuster à leur échec-avant en première période mais la 3e période était la nôtre, à sens unique. Nous avons lancé sur le but au moins trois fois plus que nos opposants», a exprimé l'entraîneur.

A tout le moins, les Étoiles de Beauval ont pu quitter Québec sur une note victorieuse. Lundi, ont joué une dernière partie hors concours face aux représentants de l'Australie et ils ont remporté une victoire facile au pointage de 11-0. William Fortin a réussi le jeu blanc pour les vainqueurs et il a réalisé un arrêt remarquable en fin de rencontre.

Ce résultat s'est avéré un contraste évident avec la première expérience internationale des jeunes, qui se sont inclinés (9-0) quatre jours plus tôt devant une formation de l'Angleterre visiblement classée dans la mauvaise catégorie.

De retour à la maison, les hockeyeurs de Beauval ont maintenant un objectif principal en tête: la Coupe Dodge.

L'entraîneur-chef Stéphane Bouchard a rallié ses troupes durant le match opposant l'équipe pee-wee de Beauval aux Rorquals de Charlevoix au Centre Vidétron.