Un rendez-vous Beauval-Angleterre

Tournoi pee-wee de Québec

Denis Bourbonnais denis.bourbonnais@tc.tc
Publié le 12 février 2016

Les membres de «Team England» et les Étoiles de Beauval pee-wee CC ont posé pour la postérité à la suite d'un match hors concours disputé sur la patinoire des Galeries de la Capitale, jeudi, au Tournoi pee-wee de Québec.

©(Photo: TC Média - Denis Bourbonnais)

Les Étoiles de Beauval pee-wee CC ont vécu pleinement la dimension internationale du Tournoi de hockey pee-wee de Québec, jeudi, dans la Vieille Capitale.

Les jeunes hockeyeurs des associations de Soulanges, Valleyfield, Huntingdon et Beauharnois ont joué une partie hors concours face à une équipe représentant l'Angleterre sur la patinoire du Méga-Parc des Galeries de la Capitale. Dans la pure tradition du plus important de hockey pee-wee de la planète, le rendez-vous a été marqué par un échange d'épinglettes et de présents.

La rencontre a été disputée dans des circonstances spéciales, parfois sous les cris des amateurs de sensations fortes qui filent autour de la patinoire dans les montagnes russes. Les joutes cédulées sur la glace des Galeries de la Capitale se déroulent au centre des nombreux manèges qui agrémentent le vaste centre commercial.

En ce qui concerne le match comme tel, les porte-couleurs de Beauval auraient apprécié davantage leur expérience s'ils n'avaient pas affronté une formation visiblement trop forte pour la catégorie «Inter C». Les meilleurs éléments de la Grande-Bretagne ont été rassemblés pour former «Team England» qui, la veille, avait battu l'Avalanche du Colorado pee-wee AA par la marque de 3-1.

Il semble que la classification n'est pas une science exacte au Tournoi pee-wee de Québec car les Britanniques ne sont visiblement pas dans la bonne catégorie. Malgré une défaite au pointage de 9-0, les Étoiles de Beauval ont gardé le moral en vue de leur 2e rencontre officielle dans le tournoi. Dimanche, à compter de 11h15, ils seront confrontés aux Éclaireurs de Chaudière-Etchemin à l'aréna Marcel-Bédard de Beauport.

 «C'est évident que l'Angleterre possède une équipe trop talentueuse pour notre catégorie mais une meilleure préparation de la part de certains de nos joueurs aurait pu faire en sorte de limiter les dommages», a indiqué l'entraîneur-chef des Étoiles de Beauval pee-wee CC, Stéphane Bouchard.

Les joueurs âgés de 11 et 12 ans profiteront au maximum de leur séjour dans la Vieille Capitale alors que ce sera au tour des Australiens d'être opposés aux représentants de Beauval, lundi, dans une autre partie hors compétition.