Déception pour les Grenadiers pee-wee AA

Défaite de 5-1 au Tournoi de Québec

Denis Bourbonnais denis.bourbonnais@tc.tc Publié le 10 février 2016

Les Grenadiers du Lac Saint-Louis pee-wee AA étaient tout sourire avant leur premier match disputé au Centre Vidéotron en lever de rideau du 57e Tournoi international pee-wee de Québec.

©(Photo: TC Média - Denis Bourbonnais)

Les Grenadiers du Lac Saint-Louis pee-wee AA se sont inclinés par la marque de 5-1 devant les Vics de Yamaska-Missisquoi en lever de rideau du Tournoi international pee-wee de Québec, mercredi, au magnifique Centre Vidéotron.

On aurait pu rivaliser avec cette équipe. Les joueurs ont perdu confiance depuis quelques matchs."

Benoit Fortin, entraîneur-chef des Grenadiers pee-wee AA

Une vive déception qui contraste avec l'excitation que les jeunes hockeyeurs des régions de Châteauguay, Huntingdon et Salaberry-de-Valleyfield ont témoignée lors du trajet en autobus, mercredi soir.

La loi du sport est ainsi faite et les protégés de l'entraîneur-chef Benoit Fortin ont tout simplement connu un mauvais match à leur sortie initiale sur la plus grande plate-forme du hockey pee-wee au monde.

Les Grenadiers ont été neutralisés par l'échec-avant de leurs adversaires durant une bonne partie des deux premières périodes et malgré tout, ils ont tenu les Vics à une égalité de 1-1 après 40 minutes. L'attaquant des Grenadiers, Zachary Lessard a été le premier à s'inscrire à la marque avec l'aide du Campivallensien Justin Côté au début du second engagement. Le gardien châteaugois Rorke Applebee a gardé les siens dans le match en bloquant 13 des 14 tirs dirigés vers lui, ne cédant qu'une fois devant Julien Paradis.

Toutefois, les choses se sont gâtées en 3e période alors que les représentants de Yamaska-Missisquo ont enfilé quatre buts sans riposte. Jérémy Duhaime, Emile Lussier et Ludovick Barber ont trouvé le fond de la cage, signifiant le remplacement de Rorke Applebee par Xavier Gauthier. Ce dernier a été déjoué à son tour par William Auger.

Derek Fontaine croyait avoir compté son premier du tournoi en fin de 3e mais les officiels ont refusé le but, jugeant que la rondelle avait été poussée avec le patin. Dominés 23-10 chapitre des lancers, les Grenadiers devront rebondir lundi s'ils désirent poursuivre leur cheminement au 57e Tournoi de Québec.

"C'est certain qu'on est pas mal déçus", a admis l'entraîneur Benoit Fortin. "Les jeunes ont perdu confiance. On peut tracer un parallèle avec le Canadien. Au début de la saison, on marquait beaucoup de buts et depuis quelques matchs, on ne score plus. Il faudra reprendre confiance et lancer davantage sur le filet pour continuer dans ce tournoi", a exprimé le "coach".

Leah Kosowski, la seule fille capitaine de son équipe dans la catégorie AA, n'a pu cacher son désappointement. "Ça été l'une de nos pires parties, difficile défensivement et offensivement. Il faut jouer plus en équipe", a résumé la défenseure au physique imposant.

Les jeunes protégés de l'entraîneur-chef Benoit Fortin ont tenu le coup pendant deux périodes avant de s'avouer vaincus (5-1) devant les Vics de Yamaska-Missisquoi.

©(Photo: TC Média - Denis Bourbonnais)

En manchette

Déception pour les Grenadiers pee-wee AA

Défaite de 5-1 au Tournoi de Québec

Denis Bourbonnais denis.bourbonnais@tc.tc Publié le 10 février 2016

Les Grenadiers du Lac Saint-Louis pee-wee AA étaient tout sourire avant leur premier match disputé au Centre Vidéotron en lever de rideau du 57e Tournoi international pee-wee de Québec.

©(Photo: TC Média - Denis Bourbonnais)


Les Grenadiers du Lac Saint-Louis pee-wee AA se sont inclinés par la marque de 5-1 devant les Vics de Yamaska-Missisquoi en lever de rideau du Tournoi international pee-wee de Québec, mercredi, au magnifique Centre Vidéotron.

On aurait pu rivaliser avec cette équipe. Les joueurs ont perdu confiance depuis quelques matchs."

Benoit Fortin, entraîneur-chef des Grenadiers pee-wee AA

Une vive déception qui contraste avec l'excitation que les jeunes hockeyeurs des régions de Châteauguay, Huntingdon et Salaberry-de-Valleyfield ont témoignée lors du trajet en autobus, mercredi soir.

La loi du sport est ainsi faite et les protégés de l'entraîneur-chef Benoit Fortin ont tout simplement connu un mauvais match à leur sortie initiale sur la plus grande plate-forme du hockey pee-wee au monde.

Les Grenadiers ont été neutralisés par l'échec-avant de leurs adversaires durant une bonne partie des deux premières périodes et malgré tout, ils ont tenu les Vics à une égalité de 1-1 après 40 minutes. L'attaquant des Grenadiers, Zachary Lessard a été le premier à s'inscrire à la marque avec l'aide du Campivallensien Justin Côté au début du second engagement. Le gardien châteaugois Rorke Applebee a gardé les siens dans le match en bloquant 13 des 14 tirs dirigés vers lui, ne cédant qu'une fois devant Julien Paradis.

Toutefois, les choses se sont gâtées en 3e période alors que les représentants de Yamaska-Missisquo ont enfilé quatre buts sans riposte. Jérémy Duhaime, Emile Lussier et Ludovick Barber ont trouvé le fond de la cage, signifiant le remplacement de Rorke Applebee par Xavier Gauthier. Ce dernier a été déjoué à son tour par William Auger.

Derek Fontaine croyait avoir compté son premier du tournoi en fin de 3e mais les officiels ont refusé le but, jugeant que la rondelle avait été poussée avec le patin. Dominés 23-10 chapitre des lancers, les Grenadiers devront rebondir lundi s'ils désirent poursuivre leur cheminement au 57e Tournoi de Québec.

"C'est certain qu'on est pas mal déçus", a admis l'entraîneur Benoit Fortin. "Les jeunes ont perdu confiance. On peut tracer un parallèle avec le Canadien. Au début de la saison, on marquait beaucoup de buts et depuis quelques matchs, on ne score plus. Il faudra reprendre confiance et lancer davantage sur le filet pour continuer dans ce tournoi", a exprimé le "coach".

Leah Kosowski, la seule fille capitaine de son équipe dans la catégorie AA, n'a pu cacher son désappointement. "Ça été l'une de nos pires parties, difficile défensivement et offensivement. Il faut jouer plus en équipe", a résumé la défenseure au physique imposant.

Les jeunes protégés de l'entraîneur-chef Benoit Fortin ont tenu le coup pendant deux périodes avant de s'avouer vaincus (5-1) devant les Vics de Yamaska-Missisquoi.

©(Photo: TC Média - Denis Bourbonnais)