Plus de 100 canoteurs dans les vagues de la rivière Saint-Charles

Championnats nord-américains de canots ouverts du 7 au 9 juillet


Publié le 29 mars 2017

Une centaine de canoteurs sont attendus du 7 au 9 juillet dans la rivière Saint-Charles pour les Championnats nord-américains de slalom en canoë ouverts.

©(Photo - C. Rochon)

La réputation sportive de la rivière Saint-Charles dépasse les frontières. Assez pour que le site d’eau vive campivallensien soit désigné pour recevoir les Championnats nord-américains de canots ouverts.

Depuis plusieurs années, la rivière Saint-Charles est un site d’eau vive prisé, principalement par les kayakistes. La communauté de canoë slalom est plus petite au Québec. «Au Québec, il y a des rivières partout, explique Sabine Bernal du comité organisateur. Mais il semble que les athlètes appréhendent les activités comme le slalom. »

On attend la présence d’Américains et de Canadiens. Les clubs ont déjà été contacté et de façon conservatrice, on s’attend à la présence d’au moins 100 athlètes.

Depuis deux ans, des bénévoles travaillent à amener ces championnats à Valleyfield. Le site naturel au centre-ville semble avoir joué en leur faveur.

«L’American Canoe Association (ACA) a tenu sa compétition à Madawaska l’an dernier et j’ai rencontré des pagayeurs du Wisconsin et de la Nouvelle-Angleterre qui disaient vouloir venir à Valleyfield», atteste Sabine Bernal.

Le canoë slalom se fait en solitaire ou en duo. Les athlètes sont agenouillés dans l’embarcation et dispose d’un aviron. Contrairement aux kayakistes, les poussées ne s’effectuent que d’un côté et non pas en alternance des deux extrémités d’une pagaie. «On fait corps avec l’embarcation, on joue avec l’eau», explique Mme Bernal.

La dernière fois que ces championnats ont été présentés au Québec, c’était en 2005 à Chicoutimi.