Sentiment d'accomplissement et dépassement de soi

Plus de 530 élèves au 3e triathlon scolaire

Denis Bourbonnais denis.bourbonnais@tc.tc
Publié le 14 juin 2016

La 3e édition du triathlon scolaire Beauharnois-Salaberry a suscité la participation de quelque 530 élèves de 4e année du primaire, mardi, au Parc régional des Iles de Saint-Timothée.

©(Photo: TC Média - Pierre Langevin)

Plus de 530 élèves de 24 écoles des Commissions scolaires de la Vallée-des-Tisserands et New Frontiers ont participé au 3e triathlon scolaire Beauharnois-Salaberry, mardi, au Parc régional des Iles de Saint-Timothée.

C'était mon premier triathlon et j'ai adoré ça. Je suis très fier de moi. Antoine, élève de l'école Dominique-Savio.

Les jeunes ont incarné le dépassement de soi  et ils ont ressenti visiblement un sentiment d'accomplissement en prenant part à cet événement participatif qui se déroulait à Salaberry-de-Valleyfield. Pour la majorité des élèves de 4e année, il s'agissait d'une initiation à cette discipline qui comprend habituellement la nage, le vélo et la course à pied.

Oui normalement, car les jeunes athlètes n'ont pu mouiller les flots du bassin d'Hydro-Québec en raison d'une température de l'eau jugée trop froide à 14 degrés Celsius. Ainsi, ils se sont donnés à fond en courant la distance d'un kilomètre avant d'enfourcher leur vélo pour pédaler sur 3 km.

La détermination était au rendez-vous-même si le triathlon scolaire ne couronne pas de champions qui réalisent les meilleurs temps. Chaque école a reçu un fanion souvenir pour souligner son engagement et les jeunes sportifs sont repartis avec un bracelet offert par Triathlon Québec. «J'ai bien aimé le parcours. Je n'ai jamais lâché, même quand c'était plus difficile», a confié Katrina, de l'Institut Gault.

«Les élèves représentent l'avenir du Triathlon Valleyfield. Ce sont eux qui prendront la relève à cet événement symbolique de l'activité physique et des saines habitudes de vie», se réjouit Pierre Carry, coordonnateur du triathlon scolaire.

Au Parc régional des Iles, les écoliers de 18 établissements scolaires francophones et de 6 écoles anglophones ont pu profiter du réseau existant de pistes cyclables qui sillonne la plage. Tout indique que le site sera privilégié à nouveau l'an prochain après que la seconde édition du triathlon scolaire se soit déroulée au parc Delpha-Sauvé. Si Dame nature collabore, les jeunes auront accès au bassin naturel du fleuve Saint-Laurent pour la nage.

Depuis 2009, plus de 50 000 élèves du Québec ont été initiés au triathlon scolaire. Selon les prévisions, le même nombre de jeunes pourront vivre cette expérience dans les deux prochaines années.

«Des élèves de la Commission scolaire des Grandes Seigneuries à La Prairie devraient s'ajouter en 2017. Le nombre de participants à notre triathlon scolaire devrait augmenter d'année en année», affirme Pierre Carry.

Les jeunes devaient prendre le départ les pieds nus à la plage avant d'aller chausser les espadrilles et d'enfourcher le vélo.

©(Photo: TC Média - Pierre Langevin)