Les courses sur glace remises au 5 mars

Parc Bourcier, secteur Melocheville

Denis Bourbonnais denis.bourbonnais@tc.tc Publié le 4 février 2016

Il faudra attendre un mois de plus pour assister aux courses sur glace de la série «Eskape Québec», qui étaient prévues le samedi 6 février au parc Bourcier dans le secteur Melocheville.

©(Photo d'archives - Pierre Langevin)

Les aléas de Dame Nature ont forcé les organisateurs de la première édition du «Challenge sur glace Beauharnois» à reporter l'événement au samedi 5 mars.

Cette manche de la série «Eskape Québec», regroupant les têtes d'affiche des courses sur lacs gelés au niveau provincial, devait se tenir le 6 février sur le site des régates annuelles au parc Bourcier dans le secteur Melocheville. Les températures clémentes et les chutes de pluie des derniers jours  ont rendu impraticables les conditions prévalant sur le fleuve Saint-Laurent face à la marina de Melocheville.

«La Ville de Beauharnois prend ses distances du Challenge sur glace Eskape. Considérant que cette activité peut devenir dangereuse en raison des conditions météorologiques incertaines, la Ville a demandé au promoteur d'annuler l'événement et par conséquent, se dissocie de ce dernier», ont avisé les autorités municipales, par le biais de leur service des communications, mercredi en fin d'après-midi.

En soirée, le promoteur de l'événement spécial, Sylvain Allard a accepté d'emblée de remettre le Challenge sur glace Beauharnois à une date ultérieure. «On n'avait plus le choix. La Ville se désistait et les courses devaient avoir lieu sur un terrain qui lui appartient. De toute manière, il y a trop d'eau sur le lac et on risquait d'endommager le terrain au parc Bourcier», a-t-il signifié, jeudi matin.

M. Allard a bon espoir de revenir à la charge le 5 mars. «Les nuits devraient être plus froides à compter de la prochaine semaine. Il faudra modifier la date sur nos affiches promotionnelles et refaire la publicité. On n'a qu'à se retrousser les manches», d'ajouter le promoteur.

Quant aux activités du Club Kilowatts, qui  devaient se mettre en branle le dimanche 7 février sur le lac Saint-Louis dans le secteur de la Légion Canadienne, il faudra patienter  quelques semaines avant d'assister aux premières courses sur glace de l'année 2016. Sylvain Allard, qui campe la présidence du club automobile, était sur place jeudi pour regarder la possibilité de déplacer l'emplacement des courses à cause de l'état de la glace.

«C'est certain qu'on aura besoin de températures plus froides. Si la glace vient qu'à épaissir, on pourrait lancer la saison le 20 février», souhaite Sylvain Allard.

En manchette

Souvenirs des Régates de Valleyfield

Au fil des années, les Régates de Valleyfield ont attiré leur part d'invités spéciaux et de nombreux hockeyeurs de la Ligue Nationale ont assisté à l'événement motonautique.

Le maire Denis Lapointe a besoin de sang

Les besoins de sang sont constants, le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Denis Lapointe, en est très conscient, c'est pourquoi il convie de nouveau la population à la collecte de sang du maire de Salaberry-de-Valleyfield, le mercredi 6 juillet prochain à l'Hôtel Plaza Valleyfield.

Les courses sur glace remises au 5 mars

Parc Bourcier, secteur Melocheville

Denis Bourbonnais denis.bourbonnais@tc.tc Publié le 4 février 2016

Il faudra attendre un mois de plus pour assister aux courses sur glace de la série «Eskape Québec», qui étaient prévues le samedi 6 février au parc Bourcier dans le secteur Melocheville.

©(Photo d'archives - Pierre Langevin)


Les aléas de Dame Nature ont forcé les organisateurs de la première édition du «Challenge sur glace Beauharnois» à reporter l'événement au samedi 5 mars.

Cette manche de la série «Eskape Québec», regroupant les têtes d'affiche des courses sur lacs gelés au niveau provincial, devait se tenir le 6 février sur le site des régates annuelles au parc Bourcier dans le secteur Melocheville. Les températures clémentes et les chutes de pluie des derniers jours  ont rendu impraticables les conditions prévalant sur le fleuve Saint-Laurent face à la marina de Melocheville.

«La Ville de Beauharnois prend ses distances du Challenge sur glace Eskape. Considérant que cette activité peut devenir dangereuse en raison des conditions météorologiques incertaines, la Ville a demandé au promoteur d'annuler l'événement et par conséquent, se dissocie de ce dernier», ont avisé les autorités municipales, par le biais de leur service des communications, mercredi en fin d'après-midi.

En soirée, le promoteur de l'événement spécial, Sylvain Allard a accepté d'emblée de remettre le Challenge sur glace Beauharnois à une date ultérieure. «On n'avait plus le choix. La Ville se désistait et les courses devaient avoir lieu sur un terrain qui lui appartient. De toute manière, il y a trop d'eau sur le lac et on risquait d'endommager le terrain au parc Bourcier», a-t-il signifié, jeudi matin.

M. Allard a bon espoir de revenir à la charge le 5 mars. «Les nuits devraient être plus froides à compter de la prochaine semaine. Il faudra modifier la date sur nos affiches promotionnelles et refaire la publicité. On n'a qu'à se retrousser les manches», d'ajouter le promoteur.

Quant aux activités du Club Kilowatts, qui  devaient se mettre en branle le dimanche 7 février sur le lac Saint-Louis dans le secteur de la Légion Canadienne, il faudra patienter  quelques semaines avant d'assister aux premières courses sur glace de l'année 2016. Sylvain Allard, qui campe la présidence du club automobile, était sur place jeudi pour regarder la possibilité de déplacer l'emplacement des courses à cause de l'état de la glace.

«C'est certain qu'on aura besoin de températures plus froides. Si la glace vient qu'à épaissir, on pourrait lancer la saison le 20 février», souhaite Sylvain Allard.