Qui d'autre que Jean-Michel Ménard

Il remporte un 8e championnat québécois de curling à l'aréna Salaberry

Denis Bourbonnais denis.bourbonnais@tc.tc Publié le 25 janvier 2016

Jean-Michel Ménard a été fidèle à sa réputation et son équipe a remporté le Championnat provincial masculin de curling, dimanche, à Salaberry-de-Valleyfield.

Le tournoi de cette année était relevé. Avec des jeunes comme Félix Asselin et Jeffrey Stewart, ce sera encore plus difficile les prochaines années.

Jean-Michel Ménard

Le skip du club Etchemin/Saint-Bruno a vaincu en finale Pierre-Luc Morissette (Chicoutimi) au pointage de 6-4 pour décrocher un 8e titre québécois en carrière et il se mesurera à l'élite canadienne lors du Brier 2016 à Ottawa, du 5 au 13 mars prochains.

On peut parler de dynastie à la suite de cette 4e conquête consécutive pour le quatuor constitué de Jean-Michel Ménard, Martin Crête, Eric Sylvain et Philippe Ménard mais rien n'est venu facile pour les champions. Les quelque 300 spectateurs réunis à l'aréna Salaberry ont été témoins d'une finale âprement disputée au cours de laquelle Équipe Ménard a été poussée jusqu'à l'avant-dernière pierre au 10e bout avant de célébrer la victoire.

Robert Desjardins était le 4e à s'élancer pour Équipe Morissette et il a donné du fil à retordre aux favoris. "On s'affronte depuis plusieurs années et Robert m'a souvent donné une forte opposition. Nous avons connu un tournoi correct ici mais aujourd'hui, nous avons élevé notre jeu d'un cran. Nos adversaires nous ont forcé à le faire", a reconnu Jean-Michel Ménard.

Un des moments importants du match s'est déroulé au 7e bout alors que la marque était de 4-2 en faveur des champions défendants. Équipe Ménard, qui n'a jamais tiré de l'arrière, a senti la menace représentée par le placement de trois pierres rivales dans la maison. Le capitaine a alors effectué un lancer qui a laissé tout le monde bouche bée.

Tout en éliminant deux pierres rouges installées aux extrémités du cercle, Jean-Michel Ménard  a positionné sa pierre jaune au centre tout près de la 3e appartenant à Équipe Morissette. La mesure a été utilisée pour déterminer à qui allait le point et Ménard l'a obtenu pour prendre les devants, 5-2. "Le taux de réussite était de 5% et j'ai eu la chance de l'exécuter", a-t-il  commenté.

Au 10e bout, Équipe Morissette avait le marteau  et les espoirs étaient encore permis pour surmonter un déficit de 6-4 jusqu'à ce que Jean-Michel Ménard se façonne une double sortie digne d'un virtuose sous les cris de la foule. A court de pierres, les prétendants ont dû rendre les balais et les champions ont été couronnés pour une 4e année de suite.

"Il faut croire que Valleyfield est dans nos cœurs", a exprimé Jean-Michel Ménard qui avait triomphé une première fois à l'aréna Salaberry en 2009.

Une double sortie réussie à la fin du 10e bout par Jean-Michel Ménard a procuré la victoire à son équipe (6-4) face à celle de Pierre-Luc Morissette.

©(Photo TC Média - Pierre Langevin)

En manchette

De la pornographie juvénile sur son téléphone

Un résidant de Huntingdon a été arrêté par la Sûreté du Québec après avoir franchi les douanes canadiennes avec des photos s'apparentant à de la pornographie juvénile sur son téléphone cellulaire.

Gaston Legault veut rendre justice à Toe Blake

Après avoir publié des ouvrages à caractère historique portant sur les Braves de Valleyfield, Rosario «Kitoute» Joannette et les Petites ligues de baseball, Gaston Legault nous présente un nouvel opus en hommage à Hector «Toe» Blake.

Qui d'autre que Jean-Michel Ménard

Il remporte un 8e championnat québécois de curling à l'aréna Salaberry

Denis Bourbonnais denis.bourbonnais@tc.tc Publié le 25 janvier 2016

Jean-Michel Ménard a été fidèle à sa réputation et son équipe a remporté le Championnat provincial masculin de curling, dimanche, à Salaberry-de-Valleyfield.

Le tournoi de cette année était relevé. Avec des jeunes comme Félix Asselin et Jeffrey Stewart, ce sera encore plus difficile les prochaines années.

Jean-Michel Ménard

Le skip du club Etchemin/Saint-Bruno a vaincu en finale Pierre-Luc Morissette (Chicoutimi) au pointage de 6-4 pour décrocher un 8e titre québécois en carrière et il se mesurera à l'élite canadienne lors du Brier 2016 à Ottawa, du 5 au 13 mars prochains.

On peut parler de dynastie à la suite de cette 4e conquête consécutive pour le quatuor constitué de Jean-Michel Ménard, Martin Crête, Eric Sylvain et Philippe Ménard mais rien n'est venu facile pour les champions. Les quelque 300 spectateurs réunis à l'aréna Salaberry ont été témoins d'une finale âprement disputée au cours de laquelle Équipe Ménard a été poussée jusqu'à l'avant-dernière pierre au 10e bout avant de célébrer la victoire.

Robert Desjardins était le 4e à s'élancer pour Équipe Morissette et il a donné du fil à retordre aux favoris. "On s'affronte depuis plusieurs années et Robert m'a souvent donné une forte opposition. Nous avons connu un tournoi correct ici mais aujourd'hui, nous avons élevé notre jeu d'un cran. Nos adversaires nous ont forcé à le faire", a reconnu Jean-Michel Ménard.

Un des moments importants du match s'est déroulé au 7e bout alors que la marque était de 4-2 en faveur des champions défendants. Équipe Ménard, qui n'a jamais tiré de l'arrière, a senti la menace représentée par le placement de trois pierres rivales dans la maison. Le capitaine a alors effectué un lancer qui a laissé tout le monde bouche bée.

Tout en éliminant deux pierres rouges installées aux extrémités du cercle, Jean-Michel Ménard  a positionné sa pierre jaune au centre tout près de la 3e appartenant à Équipe Morissette. La mesure a été utilisée pour déterminer à qui allait le point et Ménard l'a obtenu pour prendre les devants, 5-2. "Le taux de réussite était de 5% et j'ai eu la chance de l'exécuter", a-t-il  commenté.

Au 10e bout, Équipe Morissette avait le marteau  et les espoirs étaient encore permis pour surmonter un déficit de 6-4 jusqu'à ce que Jean-Michel Ménard se façonne une double sortie digne d'un virtuose sous les cris de la foule. A court de pierres, les prétendants ont dû rendre les balais et les champions ont été couronnés pour une 4e année de suite.

"Il faut croire que Valleyfield est dans nos cœurs", a exprimé Jean-Michel Ménard qui avait triomphé une première fois à l'aréna Salaberry en 2009.

Une double sortie réussie à la fin du 10e bout par Jean-Michel Ménard a procuré la victoire à son équipe (6-4) face à celle de Pierre-Luc Morissette.

©(Photo TC Média - Pierre Langevin)