Beauharnois, l'étape décisive du championnat ACHA

Les 9e Régates au parc Bourcier, les 5 et 6 septembre

Denis Bourbonnais denis.bourbonnais@tc.tc
Publié le 28 août 2015

Richard Haineault, favori local dans le «Miss Beauharnois» H-2 de classe Hydro 350, était accompagné de Michel Poirier, directeur de l'ACHA, Claude Haineault, maire, et d'Eric Brunet, directeur des loisirs, lors de la conférence de presse tenue à la Marina de Melocheville.

©(Photo: TC Mé.dia - Pierre Langevin)

Encore cette année, les Régates de Beauharnois font foi de rendez-vous des champions au parc Bourcier dans le secteur Melocheville.

Dernière étape du championnat de l'Association canadienne américaine d'hydroplanes, cet événement à sa 9e édition couronnera de nouveaux monarques dans les classe Hydro 350, Formule 2500 et 2,5 litres durant le week-end de la Fête du Travail. De plus, les épreuves de la classe Grand Prix permettront de déterminer quels pilotes décrocheront les 2e à 5e positions, les 5 et 6 septembre, puisque Bert Henderson a déjà raflé le titre dans le «Steeler» GP-777 aux Régates de Détroit.

«Beauharnois, c'est toujours excitant pour les coureurs qui ont la chance de célébrer devant les membres de leurs familles et leurs amis. Les dernières courses d'hydroplanes de la saison amènent toujours leur lot de surprises et d'exploits», de signifier Michel Poirier, directeur de l'ACHA, lors d'une conférence de presse tenue jeudi à la Marina de Melocheville.

Le maire de Beauharnois, Claude Haineault, a souligné l'engouement suscité par l'étape décisive du circuit motonautique. «Nous sommes heureux d'accueillir à nouveau cette année sur ce site magnifique les compétiteurs et les fans des régates. L'organisation de l'ACHA fait un travail extraordinaire pour présenter un spectacle enlevant. La belle température est garantie et les pilotes vont y mettre le paquet», devait-il affirmer.

Près de 70 bateaux mouilleront les eaux du fleuve Saint-Laurent et une bataille de tous les instants est anticipée notamment dans la classe Hydro 350 dont les deux meneurs, Sylvain Campeau (Canadian Tire H-20) et Jimmy King (Pleasure seekers H-12) ne sont séparés que par 19 points. Richard Haineault, un favori local (Miss Beauharnois H-2), voudra s'accrocher à son infime avance d'un point sur Derec Smith (H-13) pendant que Nicolas Rousse (H-225) aspire toujours à un podium de saison.

Un affrontement entre deux pilotes féminins captera l'attention dans la classe 2,5 litres alors que Karson Kennedy (Team H8 CS-25) tentera de préserver une maigre priorité de 19 points face à Leah Hoosick (Chaotic Dream CS-27), gagnante des trois derniers événements à Valleyfield, Saint-Félicien et Tonawanda (N.Y.). Il y aura également une lutte intéressante pour la 3e marche du podium de saison entre Guillaume Charrette (CS-17), Sébastien/Stéphanie Leduc (CS-100), Claude Abbott (CS-67) et Michael Tremblay (CS-5).

Dans la Formule 2500, le Campivallensien Donald Leduc (Cannonball F-48) pourrait boucler son premier championnat à vie dès la journée de samedi, ayant creusé un écart de 74 points sur Bobby King (F-242). Tom Huganir/Steve Armstrong (F-11), Rémy Leblanc (F-99), Yan Lecompte (F-28) et Rob Stevenson (F-10) ont le 3e rang dans leur mire. En Grand Prix, Brandon Kennedy (GP-25) aura fort à faire pour conserver sa 2e place devant Tom Pakradooni (GP-88), Ken Brodie (GP-50) et Andrew Tate (GP-101). 

Les billets sont disponibles en prévente au coût de 20 $ jusqu’au vendredi 4 septembre. Le prix d'admission passera à 27 $ durant le week-end des courses.

Les 9e Régates de Beauharnois réuniront près de 70 pilotes d'hydroplanes dont (en avant) Guillaume Charette, Donald Leduc, (2e rangée) Louis Allard, Bertrand Dulude, Mathieu Daoust, Sylvain Dorais, Claude Abbott et Richard Haineault.

©(Photo: TC Média - Pierre Langevin)