Des soirées de création alliant la relève et l’expérience

Des soirées de création alliant la relève et l’expérience

La directrice de La Factrie, Émilie Fortier, le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Miguel Lemieux et la présidente de l’Association Valédar, Francine Gagné, ont dévoilé les détails du projet Réseau Art Spontané.

Crédit photo : Journal Saint-François Mario Pitre

Des artistes de la relève et des artistes établis seront conviés à échanger et à créer des œuvres lors de six soirées d’art spontané qui se dérouleront à compter du jeudi 22 févier au café culturel La Factrie, rue Du Marché.
Dans le cadre du projet Réseau Art Spontané, La Factrie s’est associée à l’Association Valédar et au Collège de Valleyfield pour permettre à plus d’une trentaine d’artistes, professionnels ou en voie de l’être, artistes de la relève et étudiants, de réaliser des jumelages créatifs.
«Le projet est parti du concept mis de l’avant lors de nos soirées Brush Impro, rappelle la directrice de La Factrie, Émilie Fortier. On prévoit la présentation de 6 soirées (de février à décembre), avec des thèmes particuliers, cependant le concept n’est pas figé est pourra être adapté. Les artistes seront à l’œuvre de 19h30 à 21h30, on ne veut pas que ça devienne une course, mais un lieu de rencontre pour les artistes et la communauté.»
Les inscriptions (gratuites) ont déjà débuté. La date limite devait être le lundi 5 février, mais on a décidé de la repousser afin de permettre au plus grand nombre d’artistes d’y prendre part.
Pour la présidente de l’Association Valédar, Francine Gagné, ce projet représente une belle occasion pour les membres de prendre part à des soirées d’improvisation et, pour les artistes de la relève, d’adhérer à une association d’artistes comme Valédar qui réunit plusieurs artistes de la région.
Appui de la Ville et du ministère de la Culture
Le projet Réseau Art Spontané découle d’une réflexion menée l’automne à l’initiative de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield et du coordonnateur à la vie culturelle, Pierre Crépeau.
Cet exercice faisait suite à la 3e Entente de développement culturelle intervenue entre la Ville et le ministère de la Culture et des Communications, dotée d’une enveloppe de 120 000 $ pour trois ans. Une somme de 5000 $ provenant de ce budget sera consacrée au projet Réseau Art Spontané.
«Ce projet est un élément concret issu de cette réflexion, a commenté le maire Miguel Lemieux. On sort du cliché de l’artiste solitaire dans son petit studio pour aller vers une activité où le public pourra assister au processus de création.»
La directrice de La Factrie, Émilie Fortier, indique que ce genre d’activité attire près d’une cinquantaine de personnes au café culturel de la rue Du Marché.

Calendrier des soirées Art Spontané
-22 février : Thème inconnu, médium acrylique
-26 avril : Œuvre en lien avec le milieu scolaire
-28 juin :Participation du public
-3 août :Participation d’artistes du festival des arts
-25 octobre :Aquarelle
-6 décembre :Jumelage sculpteur-peintre