Quatre mains, trois dimensions, deux artistes et un art unique

Quatre mains, trois dimensions, deux artistes et un art unique

Marc Blondin et Monique Laframboise ont développé l’art du bas-relief, des œuvres avec des éléments 3-D peints à l’huile sur toile.

Crédit photo : (Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin)

Depuis 2010, Marc Blondin et Monique Laframboise créent ensemble. Des œuvres sur toile peintes à l’huile avec une perspective tri-dimensionnelle. Reconnus en Europe où ils ont remporté plusieurs prix, les deux artistes commencent à se faire reconnaître et avoir des contrats.

Mme Laframboise peignait et enseignait son art. La rencontre avec M. Blondin qui pratiquait la sculpture sur toile a été déterminante. «Marc imagine et voit plus que moi pour monter les choses, indique Monique. Moi, c’est plus la peinture, les détails. Mais on développe tout à deux. »

Marc avait appris les rudiments de la sculpture sur toile. Son enseignante a reconnu son talent et voyait qu’il pouvait pousser la

Les deux artistes ont poussé leur art à un autre niveau avec du verre et de la lumière.

technique à un autre niveau. «On améliore sans cesse la technique résume-t-il. On pratique maintenant la craquelure et on intègre du vitrail et de la lumière. »

Des fois, l’effet 3-D est intégré au canevas avant d’être peint. Parfois c’est l’inverse. Mais n’essayez pas de connaître leurs mystères. «Je dis que c’est comme un mélange à gâteau, mais on ne veut pas donner notre recette», rigole Monique.

Ainsi, des fleurs, des mains ou des animaux émergent de la toile pour procurer un effet de profondeur spectaculaire.

«La réaction des gens sont nos méritas. À la fin des expositions, nous sommes émus de voir que les gens ont apprécié notre art. » – Marc Blondin et Monique Laframboise

Ce partage de talent leur a permis de remporter de nombreuses médailles et certificats en Europe, que ce soit en Italie, en

Ces éléphants ont été primés de nombreux prix en Europe, dont deux médailles d’or.

France, en Belgique ou en Espagne. Une œuvre qui présente deux éléphants, pour laquelle 30 heures de travail ont été nécessaires, a notamment reçu deux médailles d’or dont une remise dans une galerie où exposait Salvador Dali.

Innovateur et peu connu

L’art à bas-relief que pratique le tandem de Valleyfield demeure méconnu. «J’ai écrit à plusieurs galeries et plusieurs ne connaissent pas la sculpture 3-D sur toile, explique Mme Laframboise. On essaie de l’expliquer par écrit ou au téléphone, mais il faut le voir pour le comprendre. »

Heureusement, l’adhésion à au Cercle des peintres et sculpteurs du Québec leur a permis de se bâtir une renommée. Les

Plusieurs prix ont été attribués aux artistes de Valleyfield.

œuvres Blondin-Laframboise attirent de plus en plus l’attention dans la région. Elles ont pu être vues à Beauharnois à la Galerie Marie et Pierre Dionne et à la bibliothèque de Saint-Lazare. Les 23 et 24 juin prochain, plusieurs d’entres elles seront exposées au club de curling de Valleyfield.

«De plus en plus de gens suivent notre démarche et s’intéressent à ce que l’ont fait, constatent les deux artistes. C’est encourageant de savoir qu’ils attendent de voir nos prochaines œuvres. Le fan-club grossit et on commence même à avoir de petits contrats. »

Leur fan-club peut suivre l’évolution des œuvres sur le site www.heritagedesmains.com, sur la page Facebook du même nom ainsi que celle appelée Laframboise Blondin.