Pour Nicolas Duvernois, l’important c’est d’y croire

Pour Nicolas Duvernois, l’important c’est d’y croire

Pendant 45 minutes

Nicolas Duvernois, président et fondateur de Pur Vodka a livré un discours rempli d’humour et de réalité aux nombreux entrepreneurs réunis dans le cadre du Congrès des gens d’affaires de la Chambre de commerce Beauharnois-Valleyfield-Haut-Saint-Laurent le mercredi 19 avril.

Difficile de se lancer en affaires. Pourtant, M. Duvernois insiste sur le fait que même si des obstacles se sont dressés sur son chemin, il a toujours su qu’il devait être un entrepreneur. En guise d’exemple, l’homme de 36 ans explique avoir ouvert un restaurant avec des amis. «On ne connaissait rien en restauration, lance à la blague Nicolas Duvernois. Je me suis tellement pété la gueule que les fleurs que nous avons reçues à l’ouverture n’ont même pas eu le temps de faner.»

De cette expérience catastrophique, Nicolas Duvernois a été à même de constater que la vodka a la cote dans le domaine des spiritueux. «J’ai demandé à un commis de la Société des alcools du Québec (SAQ) de me vendre une bouteille de vodka de fabrication québécoise. C’est à ce moment que j’ai appris que ça n’existait pas. Mon idée était donc née et pour la développer, j’ai lavé des planchers sur un quart de travail de nuit à l’Hôpital Sainte-Justine.»

Après quatre ans de dur labeur, Nicolas Duvernois avait enfin sa première commande de 10 800 bouteilles du produit qu’il a baptisé Pur Vodka. Cependant, une nouvelle embuche s’est mise sur sa route. Comment rejoindre les clients. «Je me suis inscrit à un appel d’offres de la SAQ qui était à la recherche de nouveaux produits. J’ai été refusé, car je n’avais pas d’historique de ventes. Pourtant, c’était pour les nouveaux produits. Ça n’avait aucun sens.»

 M. Duvernois s’est donc mis à la recherche de concours sur la vodka. Sur internet, il a inscrit son produit au réputé concours World Vodka Master et il a envoyé deux de ses bouteilles. Deux semaines plus tard, il a reçu un appel de félicitations l’informant que Pur Vodka avait remporté les honneurs.

«C’est à ce moment que la SAQ m’a appelé pour me dire que mon dossier avait été réévalué et que désormais il pouvait avoir sa place sur les étagères.»

Afin d’aider les nouveaux entrepreneurs, Nicolas Duvernois et d’autres partenaires ont mis sur pied Adopte inc. Il s’agit d’une expérience entrepreneuriale unique qui vise à donner un coup de pouce à la relève, tant sur le plan financier que stratégique.