Les planètes alignées pour Jean-François Trépanier

Les planètes alignées pour Jean-François Trépanier

Jean-François Trépanier (quatrième à partir de la gauche) participera au Brier. Mike Fournier, Félix Asselin et William Dion complètent le quatuor avec l’entraîneur Michel St-Onge.

Crédit photo : (Photo Curling Québec - Stan Fong)

Jean-François Trépanier est devenu le premier joueur de curling du club centenaire de Valleyfield à se qualifier pour le Brier. Sans équipe au début de la saison, il s’est retrouvé dans l’équipe de Mike Fournier qui a mis fin à la dynastie de Jean-Michel Ménard le 11 février.

«Peut-être que je ne le réalise pas encore, mais je suis excité par contre, a indiqué Jean-François Trépanier. Quand je vais voir

Le curler de Valleyfield rêvait au Brier depuis plusieurs années. Il peut dire mission accomplie.

la bannière avec mon nom, ça va être différent. Il risque d’y avoir des larmes. »
Équipe Fournier a entrepris le tournoi sur les chapeaux de roues avec six victoires. Belle façon d’entreprendre ce marathon de curling qu’est le Championnat provincial. Surtout que le quatuor n’avait pas la saison escomptée avant de commencer le Tankard. «On y allait confiant, mais avec un doute, avoue Trépanier. Avant le tournoi, on a tenu une réunion pour remettre les pendules à l’heure autant individuellement qu’en équipe. »
Contre Robert Desjardins, des erreurs sont survenus et « l’ancienne » équipe Fournier semblait vouloir revenir sur la glace. La première de trois défaites qui a obligé le quatuor à prendre le chemin le plus long vers la victoire. «On s’est dit qu’il ne fallait pas paniquer, explique celui qui occupe la position de lead. Ensuite, on a joué relax, mais intense. »
En demi-finale, son équipe était en retard 2-7 à un certain moment. Mais avec sourire et l’esprit bagarreur, Équipe Fournier a tout donné. Les planètes se sont alignées, résume Trépanier pour commenter la victoire de 9-8 en prolongation.

Talent, chance et circonstance
C’est avec le momentum que son équipe a entrepris le match contre Jean-Michel Ménard et ses équipiers, champions au cours des six dernières années. «Ça été un beau match de curling où on est revenu de l’arrière, souligne Trépanier. Il y a eu un mélange de talent, de chance et de circonstance. »
Équipe Fournier a marqué deux points au huitième bout, puis un autre au bout suivant pour obliger Ménard à tenter le coup parfait sur la dernière pierre du match. Fournier a finalement eu le dessus 7-5. «Battre Jean-Michelé Ménard en finale c’est plus qu’un honneur, avoue Trépanier. C’est une légende, quelqu’un que je respecte beaucoup et dont lui et son équipe ont fait beaucoup pour le sport. Ça va rester gravé dans ma tête longtemps. »

Le Brier dans la mire
Il y a huit ans, avec ses frères Pier-Luc et Martin, ils tentaient le curling pour une première fois. Rapidement, ils ont compris qu’ils s’agissaient d’un sport plus difficile et stratégique qu’il n’en a l’air. Ils ont donc mis les efforts pour performer. En deux ans, ils gagnaient le Championnat des Colts. Le Brier a rapidement été dans leur mire.
Après quelques bonnes saisons, ses frères ont décidé de prendre du recul vis-à-vis le curling. Jean-François était agent libre et espérait rejoindre une grosse équipe. L’opportunité de se joindre à Mike Fournier de Glenmore s’est présentée et il a saisi l’occasion. «J’ai embarqué à 100 %, dit-il. Je savais qu’il avait l’équipe pour aller jusqu’au bout. » Ses aspirations étaient bien vraies.
Après le hockey et le baseball, c’est donc un troisième sport dans lequel Trépanier laisse sa marque. Une marque qui l’amène au mois de mars à Regina pour la présentation du Brier. «J’ai hâte de voir comment ça se déroule parce que c’est gros comme tournoi, signale-t-il. On va là pour profiter de l’expérience, mais on veut bien représenter le Québec. »

Stewart en éliminatoire
D’autres curlers de Valleyfield participaient au Tankard qui se déroulait au club de Glenmore. Jeffrey Stewart était skip d’une équipe qui comprenait aussi Simon Hébert. Avec un dossier de 3-3, ils ont accédé en ronde de championnat. Leur route s’est toutefois terminée après une défaite de 8-6 contre Équipe Roberge.
Le quintette de Valleyfield du skip Pier-Luc Trépanier, complété de Marco Fortier, François Hallé, Alexandre Leduc et Alexandre Binette, a eu moins de veine, terminant avec un dossier de 0-6.