Une manipulation dangereuse d’arme à feu lui entraine la mort

Une manipulation dangereuse d’arme à feu lui entraine la mort

Crédit photo : Journal Saint-François archives

La Sûreté du Québec confirme que Kevin Madden-L’Heureux, 19 ans, n’a pas trouvé dans le cadre d’un homicide. Il est plutôt question d’une mauvaise utilisation d’une arme à feu lors d’une soirée très arrosée le mercredi 10 janvier à Rivière-Beaudette.

Le Journal Saint-François a appris que Kevin Madden-L’Heureux était en compagnie de deux autres personnes lorsque la tragédie s’est produite. Après avoir passé plusieurs heures à consommer de l’alcool et possiblement des stupéfiants, lui et un autre individu, identifié comme étant Jacques-Alexandre Trottier, 22 ans, se sont amusés avec une arme à feu que le duo avait acquise illégalement.

Alors que la victime manipulait l’arme, car il désirait la peinturer, un coup de feu a retenti l’atteignant au visage au niveau de la joue. La détonation a réveillé l’amie de cœur de la victime. La jeune dame a appelé le 9-1-1 alors que Jacques-Alexandre Trottier a pris la fuite afin d’aller cacher un sac à l’extérieur de l’appartement.

Les policiers ont retrouvé un sac à dos à quelques mètres de l’endroit où s’est produit le drame. Il contenait des milliers de comprimés s’apparentant à de la méthamphétamine, de la cocaïne, de l’héroïne et du crack. Selon une autre personne bien au fait du dossier, le sac à dos contenait également une arme à feu.

Les agents ont procédé à l’arrestation de Jacques-Alexandre Trottier. Il fait face à plusieurs chefs d’accusation de possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic et possession d’arme à feu à autorisation restreinte. Il a comparu brièvement au palais de justice de Valleyfield et demeure détenu.

  • Anie K

    La moitié de ce texte ne correspond pas aux faits. Ce serait plus intéressant que les journalistes attendent les véritables informations avant de publier…