Le succès de Dominique Brown, des jeux vidéo au chocolat

Le succès de Dominique Brown, des jeux vidéo au chocolat

Après avoir connu du succès dans les jeux vidéo

Que ce soit dans une entreprise de jeux vidéo ou dans une chocolaterie, l’audace et l’innovation sont les principaux ingrédients qui ont permis à Dominique Brown d’aspirer « à devenir le meilleur au monde.»  

Le président de la chaîne Chocolats Favoris a parlé de son expérience d’entrepreneur mercredi matin, en ouverture du Congrès des gens d’affaires de la Chambre de commerce Beauharnois-Valleyfield-Haut-Saint-Laurent.

L’entrepreneur originaire de Québec savait dès l’âge de 11 ans qu’il voulait créer des jeux vidéo dans la vie. C’est armé de sa seule passion pour ce loisir qu’à peine adulte, il s’est lancé dans le vide en créant sa propre entreprise.

« C’est une décision difficile à prendre, dit-il. La plupart des gens attendent d’avoir plus d’argent ou d’expérience pour le faire et finalement, ne le font jamais. J’ai décidé de me lancer dans le vide en me disant que si je ne le faisais pas là, je ne le ferais jamais. »

Son entreprise Beenox a finalement connu le succès en s’associant à au géant américain Activision (Call of Duty, Guitar Hero) et emploie plus de 500 techniciens à ses bureaux du Mail St-Roch.

Estimant avoir atteint un sommet et fait le tout du carré de jeu, Dominique Brown a choisi de quitter Beenox à la fin de 2012. Peu de temps après, il se lançait dans le chocolat en faisant l’acquisition des trois succursales de Chocolats Favoris de la région de Québec avec l’idée de « créer une chocolaterie unique au monde ».

Étant père de quatre enfants, Brown dit s’être inspiré des réactions et de la créativité de ceux-ci. « Plus tu apprends des choses dans la vie, plus ça devient difficile d’être créatif car tu te places souvent sur le pilote automatique, a-t-il noté. Même si je ne connaissais rien au chocolat, je suis parti de la base en songeant à qu’est-ce qui fascinait vraiment les gens dans le chocolat, la vue du chocolat liquide. »

De là, Chocolats Favoris a misé sur une nouvelle image corporative, exploité l’expérience client, tout en favorisant les produits uniques, comme la fondue au chocolat offerte en conserve ainsi qu’une douzaine de saveurs d’enrobage pour ses crèmes molles.

Dès sa première année, les ventes ont grimpé de 95 %. Aujourd’hui, Chocolats Favoris emploie plus de 1000 personnes dans ses 24 succursales, dont celles de Vaudreuil-Dorion, Toronto, Ottawa et Victoria, en Colombie-Britannique.