Joanne Brunet se joindra à Développement Vaudreuil-Soulanges

Joanne Brunet se joindra à Développement Vaudreuil-Soulanges

Joanne Brunet était en poste depuis 11 ans au CLD de Beauharnois-Salaberry.

Crédit photo : Journal Saint-François Archives

En poste depuis 11 ans à la direction du Centre Local de Développement de Beauharnois-Salaberry, Joanne Brunet assumera dorénavant les mêmes fonctions à Développement Vaudreuil-Soulanges.
Développement Vaudreuil-Soulanges est la nouvelle appellation adoptée récemment par l’ancien CLD de Vaudreuil-Soulanges. L’organisme était dirigé depuis quelques années par Julien Turcotte, qui quittera ses fonctions pour la retraite.
Pour Joanne Brunet, c’est donc un nouveau défi qui s’annonce, elle qui s’était portée candidate aux dernières élections municipales à Salaberry-de-Valleyfield. «J’avais déjà eu l’occasion de collaborer sur certains dossiers avec l’équipe de Vaudreuil-Soulanges et ce sera assurément un beau défi pour moi d’œuvrer dans un territoire en plein développement», a-t-elle confié.
Dans ses nouvelles fonctions, Mme Brunet travaillera notamment au développement du dossier du pôle logistique de Vaudreuil-Soulanges «et tout autre dossier que le conseil d’administration voudra bien me confier», dit-elle.
L’ex-directrice du CLD de Beauharnois-Salaberry souhaite par ailleurs préconiser une approche visant à mieux faire connaître les entreprises du territoire et faciliter le maillage entre ces entreprises, tout en créant des liens avec les associations de gens d’affaires du territoire.


Questionné sur sa récente défaite électorale face au nouveau maire Miguel Lemieux, Mme Brunet a fait savoir que ce contexte n’avait aucune incidence sur sa décision d’œuvrer dans Vaudreuil-Soulanges.
«Nous avons toujours conservé une relation excellente, assure-t-elle. On se connaissait déjà alors que lui était au bureau du député et on se voue un respect mutuel. Pour moi, les élections ont été une belle expérience personnelle et professionnelle et je suis contente de l’appui que j’ai reçu. Par contre, cette nouvelle opportunité s’est offerte et après discussion avec les dirigeants, j’ai vu qu’il y avait un arrimage possible. C’est une question de timing, d’autant plus que je n’ai pas à déménager et que je serai en mesure de conserver mes contacts dans la région, notamment avec le port de Valleyfield».
Mme Brunet devait encore finaliser les modalités de départ avec le CLD Beauharnois-Salaberry quant aux échéanciers prévus à cet égard. Sous sa gouverne, le territoire de Beauharnois-Salaberry a notamment vu s’établir des entreprises comme CSX, IKEA, OVH, de même que plusieurs PME.