Décès de l’ex-pilote d’hydroplanes Robert Cabana

Décès de l’ex-pilote d’hydroplanes Robert Cabana

Robert Cabana a vécu ses moments de gloire à bord du «Desourdy Spécial» GP-1, le bateau champion de la classe Grand Prix en 1976 et 1977.

Crédit photo : (Photo d'archives – François Lespérance)

MOTONAUTISME. Un grand nom de l’histoire du sport motonautique, Robert Cabana est décédé mardi à l’âge de 82 ans.

Natif de McMasterville, ce pilote a marqué sa génération au même titre que les Jules Leboeuf, Robert Théorêt et Jean-Pierre Lessard. Pendant plus d’une vingtaine d’années, de 1958 à 1979, il a fait vibrer les amateurs de courses d’hydroplanes grâce à ses exploits sur l’eau.

Intronisé au Temple de la renommée de la Fédération nautique du Canada en 2010, Robert Cabana a établi de nombreux records de vitesse et il a remporté plusieurs championnats dans les classes 5 litres (280 pouces cubes), 6 litres ainsi que Grand Prix.  Il a notamment réalisé l’exploit de gagner à deux reprises le championnat de la classe Grand Prix aux commandes du «Desourdy Spécial» GP-1 en 1976 et 1977.

Robert Cabana a été intronisé au Temple de la renommée de la Fédération nautique du Canada en 2010. (Photo: Ross McCraken)

C’est au volant de cette embarcation propriété de Paul Demers, un constructeur d’ambulances de Beloeil, que Robert Cabana a accompli ses plus importants faits d’arme. Le bateau de conception «Lauterbach» a également porté le nom de «Hurricane» GP-9 avant de devenir brièvement le «Zoomerang» de Jules Leboeuf à la fin des années ’70.

Pilote d’hydroplanes de 1958 à 1979, Robert Cabana fut l’un des grands de l’histoire du sport motonautique.

Robert Cabana a fait ses débuts en 1958 dans le «Canada Boy» CE-105 et il a décroché le titre canadien l’année suivante. Par la suite, il a parcouru les sites du circuit des régates motorisées à bord des hydroplanes «My Foly» CN-1, «Miss Québec» CE-33 (CE-1 en 1968), «Hurricane» E-999, CE-9, CE-1, «Feu Follet (classe 360), «Fromage qui chante» F-52, «Desourdy Spécial» GP-1, «Miss Moncton» de Ron Gauvin et «Sagres» J-2 propriété d’Antonio Rodriguez.

Natif de McMasterville, Robert Canada a gagné le championnat canadien de la classe Grand Prix au volant du «Desourdy Spécial».

Dans les années suivant sa retraite comme pilote, Robert Cabana est demeuré un spectateur assidu aux événements motonautiques. Au cours des dernières années, il a côtoyé Sylvain et Robin Demers sur le circuit des bateaux Vintage tout en assistant aux compétitions de la Ligue de Régates d’hydroplanes.

Sylvain Demers fait toujours campagne avec la réplique du «Desourdy Spécial» GP-1 qui aura été le bateau dans lequel Robert Cabana a connu ses jours de gloire.