«Il est tombé à quelques reprises, mais s'est toujours relevé»

Décès de René Angélil

Mario Pitre mario.pitre@tc.tc Publié le 18 janvier 2016

Éric Rochette a rencontré René Angélil à plusieurs reprises, dont celle-ci en 2011, alors qu'il se remettait d'un premier épisode cancéreux.

©Photo TC Média Gracieuseté

Grand fan de Céline Dion, le restaurateur Éric Rochette a été ébranlé par le décès de René Angélil, qu'il a déjà rencontré à quelques reprises.

«Je suis la carrière de Céline depuis qu'elle a débuté, j'ai vu plusieurs de ses spectacles (dont plusieurs à Las Vegas) et j'ai croisé René à plusieurs reprises. C'était quelqu'un de très respectueux, il m'appelait par mon prénom et n'hésitait pas à échanger avec nous dans ces occasions», raconte le propriétaire du restaurant Mike's.

«Si Céline est encore là, c'est à cause de René et si René était là, c'est aussi à cause de Céline», estime-t-il.

Celui-ci entend d'ailleurs assister au prochain spectacle de Céline, le premier depuis le décès de son mari, prévu le 23 février, «s'il reste encore des billets».

En manchette

De la pornographie juvénile sur son téléphone

Un résidant de Huntingdon a été arrêté par la Sûreté du Québec après avoir franchi les douanes canadiennes avec des photos s'apparentant à de la pornographie juvénile sur son téléphone cellulaire.

Gaston Legault veut rendre justice à Toe Blake

Après avoir publié des ouvrages à caractère historique portant sur les Braves de Valleyfield, Rosario «Kitoute» Joannette et les Petites ligues de baseball, Gaston Legault nous présente un nouvel opus en hommage à Hector «Toe» Blake.

«Il est tombé à quelques reprises, mais s'est toujours relevé»

Décès de René Angélil

Mario Pitre mario.pitre@tc.tc Publié le 18 janvier 2016

Éric Rochette a rencontré René Angélil à plusieurs reprises, dont celle-ci en 2011, alors qu'il se remettait d'un premier épisode cancéreux.

©Photo TC Média Gracieuseté


Grand fan de Céline Dion, le restaurateur Éric Rochette a été ébranlé par le décès de René Angélil, qu'il a déjà rencontré à quelques reprises.

«Je suis la carrière de Céline depuis qu'elle a débuté, j'ai vu plusieurs de ses spectacles (dont plusieurs à Las Vegas) et j'ai croisé René à plusieurs reprises. C'était quelqu'un de très respectueux, il m'appelait par mon prénom et n'hésitait pas à échanger avec nous dans ces occasions», raconte le propriétaire du restaurant Mike's.

«Si Céline est encore là, c'est à cause de René et si René était là, c'est aussi à cause de Céline», estime-t-il.

Celui-ci entend d'ailleurs assister au prochain spectacle de Céline, le premier depuis le décès de son mari, prévu le 23 février, «s'il reste encore des billets».