Rencontre avec le Pape pour Mgr Noël Simard

Synode sur le thème de la famille

Steve Sauvé steve.sauve@tc.tc Publié le 30 octobre 2015

Monseigneur Noël Simard a profité du Synode pour s’entretenir avec le Pape François. C’était une 4e rencontre entre les deux hommes.

©TC Média gracieuseté

Sous l’invitation du Pape François, Monseigneur Noël Simard, évêque de Valleyfield, s’est rendu à Rome du 3 au 26 octobre afin de participer au Synode sur le thème de la famille.

La réunion religieuse, à laquelle participaient 270 pères synodaux, avait pour but d’échanger sur la mission et la vocation de la famille dans le monde contemporain. Mgr Simard en a profité pour remettre au Saint-Père un album de photos de l’événement religieux qui a eu lieu à Rigaud en août dernier.

«C’était la 4e fois que je m’entretenais avec le Pape François. Cette fois, la tâche était ardue puisque nous devions nous entretenir afin de mieux comprendre les défis selon les cultures et la diversité des approches théologiques et pastorales», mentionne Mgr Simard.

La question de l’intégration des personnes divorcées remariées et celle de leur accès aux sacrements demeurent des points litigieux auxquels l’Évêque souhaitait proposer un chemin de discernement.

«On pourrait penser à offrir aux divorcés remariés un temps de discernement bien structuré (…) La personne pourrait éventuellement accéder au pardon du Seigneur et à la table eucharistique», porte à réflexion Mgr Simard. 

Selon lui, l’impossibilité d’accueillir les divorcés remariés aux sacrements devrait être prise en compte d’une nouvelle façon. «Peut-on comparer situation objective de péché et situation subjective de péché ?, se questionne Mgr Simard. N’y aurait-il pas un autre critère à prendre en considération qui permette de passer du plan doctrinal au plan pastoral? Oui et ce critère c’est la conscience.» 

Le Saint-Père à Salaberry-de-Valleyfield ?

Il est désormais connu que le maire de Montréal, Denis Coderre, tente de convaincre le Pape François et son entourage, de venir à Montréal en 2017, à l'occasion des festivités entourant le 375e anniversaire de la Ville.

Advenant une réponse positive en provenance de Rome, le diocèse de Valleyfield pourrait avoir l’honneur d’accueillir le Saint-Père à Salaberry-de-Valleyfield. «Il faut faire la demande, explique Mgr Noël Simard. Habituellement, le Pape se déplace seulement dans les pays très pauvres. Nous devons donc miser sur le fait que nous sommes pauvres en foi chrétienne pour le convaincre. Une visite du Pape aurait un impact majeur. Cela pourrait relancer la vie chrétienne dans la région et dans la province.» 

En manchette

De la pornographie juvénile sur son téléphone

Un résidant de Huntingdon a été arrêté par la Sûreté du Québec après avoir franchi les douanes canadiennes avec des photos s'apparentant à de la pornographie juvénile sur son téléphone cellulaire.

Gaston Legault veut rendre justice à Toe Blake

Après avoir publié des ouvrages à caractère historique portant sur les Braves de Valleyfield, Rosario «Kitoute» Joannette et les Petites ligues de baseball, Gaston Legault nous présente un nouvel opus en hommage à Hector «Toe» Blake.

Rencontre avec le Pape pour Mgr Noël Simard

Synode sur le thème de la famille

Steve Sauvé steve.sauve@tc.tc Publié le 30 octobre 2015

Monseigneur Noël Simard a profité du Synode pour s’entretenir avec le Pape François. C’était une 4e rencontre entre les deux hommes.

©TC Média gracieuseté


Sous l’invitation du Pape François, Monseigneur Noël Simard, évêque de Valleyfield, s’est rendu à Rome du 3 au 26 octobre afin de participer au Synode sur le thème de la famille.

La réunion religieuse, à laquelle participaient 270 pères synodaux, avait pour but d’échanger sur la mission et la vocation de la famille dans le monde contemporain. Mgr Simard en a profité pour remettre au Saint-Père un album de photos de l’événement religieux qui a eu lieu à Rigaud en août dernier.

«C’était la 4e fois que je m’entretenais avec le Pape François. Cette fois, la tâche était ardue puisque nous devions nous entretenir afin de mieux comprendre les défis selon les cultures et la diversité des approches théologiques et pastorales», mentionne Mgr Simard.

La question de l’intégration des personnes divorcées remariées et celle de leur accès aux sacrements demeurent des points litigieux auxquels l’Évêque souhaitait proposer un chemin de discernement.

«On pourrait penser à offrir aux divorcés remariés un temps de discernement bien structuré (…) La personne pourrait éventuellement accéder au pardon du Seigneur et à la table eucharistique», porte à réflexion Mgr Simard. 

Selon lui, l’impossibilité d’accueillir les divorcés remariés aux sacrements devrait être prise en compte d’une nouvelle façon. «Peut-on comparer situation objective de péché et situation subjective de péché ?, se questionne Mgr Simard. N’y aurait-il pas un autre critère à prendre en considération qui permette de passer du plan doctrinal au plan pastoral? Oui et ce critère c’est la conscience.» 

Le Saint-Père à Salaberry-de-Valleyfield ?

Il est désormais connu que le maire de Montréal, Denis Coderre, tente de convaincre le Pape François et son entourage, de venir à Montréal en 2017, à l'occasion des festivités entourant le 375e anniversaire de la Ville.

Advenant une réponse positive en provenance de Rome, le diocèse de Valleyfield pourrait avoir l’honneur d’accueillir le Saint-Père à Salaberry-de-Valleyfield. «Il faut faire la demande, explique Mgr Noël Simard. Habituellement, le Pape se déplace seulement dans les pays très pauvres. Nous devons donc miser sur le fait que nous sommes pauvres en foi chrétienne pour le convaincre. Une visite du Pape aurait un impact majeur. Cela pourrait relancer la vie chrétienne dans la région et dans la province.»