«C’est quelque chose de spécial» – Nicolas Deslauriers

«C’est quelque chose de spécial» – Nicolas Deslauriers

Nicolas Deslauriers a été acquis par le Canadien de Montréal mercredi.

Crédit photo : (Photo d'archives)

Nicolas Deslauriers est un homme heureux. Le Canadien de Montréal a fait l’acquisition du hockeyeur de Saint-Anicet mercredi. L’attaquant se rend à Laval, dans le club-école, avec l’objectif de prouver qu’il a toujours sa place dans la Ligue nationale de hockey.

Non réclamé au ballotage, l’attaquant savait que ses jours étaient comptés dans l’organisation des Sabres. Mercredi matin, il a été transigé au Canadien de Montréal en retour du défenseur Zach Redmond. «C’est sûr que j’étais déçu de la décision prise par les Sabres, a indiqué Deslauriers. J’étais arrivé au camp d’entraînement plus qu’en shape. J’avais connu un bon camp. J’avais un feeling que ça ne tournait pas de mon bord. » L’acquisition de Jordan Nolan, un autre attaquant costaud, a confirmé ses doutes.

Après 211 matchs à Buffalo, il arrive dans un excellent état d’esprit avec le Canadien. «C’est la place d’où je viens, indique-t-il. C’est une organisation top notch. C’est quelque chose de spécial. J’avais besoin de quelque chose de nouveau et je suis prêt. »

Avec le Rocket
Deslauriers se rapportera avec le Rocket de Laval, club-école du Canadien. «C’est une bonne ligue de hockey, dans laquelle j’ai joué un peu plus de trois ans, confie-t-il. Je vais à Laval pour prouver que je ne suis pas seulement un joueur étiquetté tough. J’ai du travail à faire pour monter [avec le Canadien]. Mais quand tu as goutté à la Ligue nationale de hockey, tu veux y retourner. »
Âgé de 26 ans, l’ailier gauche sent qu’il entre dans une période cruciale de sa carrière. L’attaquant reconnu pour distribuer un grand nombre de mise en échec arrive dans son prime time. Il se rend donc à Laval excité à l’idée de démontrer de quel bois il se chauffe. «Je viens de discuter avec Sylvain Lefebvre [entraîneur-chef du Rocket] et il connaît bien ma situation, souligne Deslauriers. J’ai hâte à la pratique de demain pour enlever la rouille des derniers jours. »
Le Rocket de Laval dispute ses premiers matchs officiels vendredi et samedi alors que les Senators de Belleville seront les visiteurs.


Nicolas Deslauriers

Ailier gauche 6’1 et 215 livres
26 ans
Repêché en en 3e ronde (84e au total) par les Kings de Los Angeles en 2009
211 matchs avec les Sabres de Buffalo
12 buts – 18 passes – 30 points – 186 minutes de pénalité