Carol Welsman tout en piano et en voix

Carol Welsman tout en piano et en voix

Avec sa voix chaude et sensuelle, Carol Welsman interprète des pièces appréciées du public le 9 novembre au Cabaret d’Albert.

Crédit photo : (Photo carolwelsman.com)

La chanteuse et pianiste jazz Carol Welsman sort de sa zone de confort avec son spectacle For you présenté au Cabaret d’Albert le 9 novembre. Seule sur scène, l’artiste de Toronto offre des balades et bossanova appréciées du public et même en français.

«À l’école j’avais un bon professeur de français qui m’a fait apprécier cette langue. Il était très inspirant, reconnaît Mme Welsman. À 11 ans, je voulais être bilingue. J’ai toujours fait un effort pour étudier le répertoire où je joue. »
Au Québec, elle va notamment interpréter Une chance qu’on s’a de Jean-Pierre Ferland. «C’est un classique qui plaît aux gens, une pièce indémodable, dit-elle. Hier [jeudi] à Brossard, les gens ont tous chanté avec moi. »
Carol Welsman réside depuis plusieurs années en Californie et revient avec grande joie au Canada et au Québec. «Je me sens chez moi ici, les gens sont tellement accueillants, la musicienne. Ça doit expliquer ma passion pour la langue. »
Celle qui a récolté six nominations aux prix Junos et fait entendre sa voix partout dans le monde en sera à une troisième ou quatrième présence à Valleyfield. Un endroit qu’elle a toujours apprécié. «J’ai été absolument charmé, mentionne-t-elle. C’est une ville très spéciale en raison de la présence de l’eau. » La musicienne a de très bons amis à Saint-Anicet et est donc revenu dans la région pour le plaisir et pas seulement le travail.

Retour aux sources
Son plus récent spectacle l’installe seule sur scène au piano. Une idée inspirée par une prestation au Japon. «Je jouais White Christmas dans le cadre de concert de Noël et mon promoteur a été captivé, explique Mme Welsman. C’est un retour aux sources, alors que j’ai commencé ainsi à l’âge de 11 ans. »
Sans artifice, les balades et bossanova interprétées ont une toute autre couleur. D’autant plus que les pièces choisies ont été désignées par le public. «J’avais fait une liste de 15 chansons et le public a exactement choisi les mêmes; j’étais émerveillée, a-t-elle indiqué. C’est un répertoire riche connu du public. »
Ces titres comprennent It had to be you, Skylark et Les feuilles mortes.