Sections

La Marina Valleyfield demeure à pleine capacité


Publié le 4 août 2017

Robert Daoust est en poste depuis la fin juin à la direction de la Marina Valleyfield.

©TC Média Pierre Langevin

La météo maussade du début de l’été n’a pas fait diminuer l’achalandage à la Marina Valleyfield, qui demeure à pleine capacité, indique son nouveau directeur, Robert Daoust.  

En poste depuis la fin juin, M. Daoust confirme que les quelque 400 places disponibles à la marina sont tous occupées et que l’organisme sans but lucratif possède une liste d’attente. Son équipe compte sur une vingtaine d’employés, dont lui et sa son adjointe administrative, Caroline Lavictoire.

Outre ses membres réguliers, dont environ le quart sont des résidents de Valleyfield, la Marina Valleyfield accueille également de nombreux plaisanciers de passage. Certains occupent les quais destinés à cet effet ou louent ceux offerts en location aux quais aménagés au parc Delpha-Sauvé. D’autres plaisanciers choisissent de simplement jeter l’ancre dans la baie.

M. Daoust rappelle que la situation géographique de la marina campivallensienne bénéficie d’avantages reconnus des navigateurs : un niveau d’eau stable notamment, de même qu’un accès facile au fleuve et aux Grands Lacs. Des avantages qui en font la seconde marina en importance au Québec.

Gros bateaux et nouvelles bouées

On remarque des bateaux de plaisance de plus gros gabarit dans les eaux de la région.
TC Média Pierre Langevin

S’il est une tendance que remarque le directeur de la Marina Valleyfield, c’est celle des bateaux de plus en plus imposants. «Nous en avons accueilli un cet été qui atteignait 110 pieds de longueur et qui a fait le plein de 20 000 litres d’essence, dit-il. Les gens recherchent la vie d’hôtel et ils l’obtiennent tout en pouvant naviguer où ils le désirent.»

D’ailleurs, certains bateaux ont connu des difficultés de navigation ces dernières semaines à l’entrée de la baie. «Ces accident ne découlent pas de mauvais navigateurs ou d’un manque d’expérience, mais à cause d’indications déficientes à cet endroit, soutient M. Daoust. Nous avons fait des démarches par écrit à Transport Québec et à Pêche et Océans Canada, qui ont permis l’installation de deux nouvelles bouées lumineuses à cet endroit.»

Toujours sur la question de la sécurité, M. Daoust lance un appel particulier aux amateurs de motomarine, car plusieurs de ceux-ci ne respectent pas les limites de vitesse imposées dans la baie.

Notons que la Marina Valleyfield gère également les rampes de mise à l’eau situées au parc Marcil, sur le boul. Bord-de-l'Eau, à la Pointe Bayard et au Parc régionale des Îles-de-Saint-Timothée.

 

Marina Valleyfield

-Près de 400 places à quai

-Accès direct au lac Saint-François et au fleuve

-Chalet de services avec poste d’essence

-Chalet communautaire avec piscine

-Accès au vieux canal, aux commerces et activités du centre-ville