Sa voiture faisait l'objet d'un rappel…

Mario Pitre mario.pitre@tc.tc Publié le 29 décembre 2015

Le module des feux de jour de la voiture a littéralement fondu sous l'intensité de la chaleur.

©TC Média Gracieuseté

Un automobiliste de Huntingdon, Nick Landry-Crête, a appris à ses dépens qu'il ne faut pas tarder à faire vérifier sa voiture lorsque celle-ci fait l'objet d'un rappel de la part du constructeur. En revenant du dépanneur le lundi 28 décembre, le devant de sa voiture a littéralement flambé.

Le vendeur m'a dit que le véhicule était tout en ordre que je n'aurais pas de problème.

Nick Landry-Crête

Dans un message envoyé via Facebook, le jeune homme raconte que son véhicule acheté en septembre dans un commerce de voitures d'occasion, une Chevrolet Optra, faisait l'objet d'un rappel depuis déjà quelque temps. Cependant, le vendeur ne lui avait pas mentionné, dit-il.

«Le vendeur m'a dit que le véhicule était tout en ordre que je n'aurais pas de problème, mais malheureusement ce n'était pas le cas.»

Le rappel en question, émis en mai 2014 par Transport Canada, concerne les voitures de marque Optra 2004 à 2007. Il indique que : «Sur certains véhicules, la chaleur produite dans l'interrupteur des phares ou le module des feux de jour pourrait faire fondre l'interrupteur des phares ou le module des feux de jour et causer un incendie, ce qui pourrait blesser quelqu'un ou endommager des biens matériels.»

Les photos qu'il nous a fait parvenir montrent bien les dommages causés au véhicule. «Par chance, ma petite famille n'était pas à bord, je n'ose croire ce qui serait arrivé si mes enfants avaient été là», écrit le père de deux jeunes enfants.

Ce n'est qu'au début de décembre que M. Landry-Crête a été informé par hasard de ce rappel, en faisant des recherches sur Internet pour des pièces automobiles. Pourtant, celui-ci avait entrepris des démarches pour faire vérifier son véhicule auprès d'un concessionnaire, mais ce dernier a tardé avant de fixer un rendez-vous.

«Souvent, lorsqu'il y a des rappels de constructeurs automobiles, les gens pensent que ça ne doit pas être grand-chose, mais j'ai appris qu'il ne fallait pas tarder à faire vérifier son auto, car voilà ce que ça donne», conclut Nick Landry-Crête.

Les voitures de marque Chevrolet Optra font l'objet de 5 rappels au total, concernant différents modèles construits de 2004 à 2007.

En manchette

Sa voiture faisait l'objet d'un rappel…

Mario Pitre mario.pitre@tc.tc Publié le 29 décembre 2015

Le module des feux de jour de la voiture a littéralement fondu sous l'intensité de la chaleur.

©TC Média Gracieuseté


Un automobiliste de Huntingdon, Nick Landry-Crête, a appris à ses dépens qu'il ne faut pas tarder à faire vérifier sa voiture lorsque celle-ci fait l'objet d'un rappel de la part du constructeur. En revenant du dépanneur le lundi 28 décembre, le devant de sa voiture a littéralement flambé.

Le vendeur m'a dit que le véhicule était tout en ordre que je n'aurais pas de problème.

Nick Landry-Crête

Dans un message envoyé via Facebook, le jeune homme raconte que son véhicule acheté en septembre dans un commerce de voitures d'occasion, une Chevrolet Optra, faisait l'objet d'un rappel depuis déjà quelque temps. Cependant, le vendeur ne lui avait pas mentionné, dit-il.

«Le vendeur m'a dit que le véhicule était tout en ordre que je n'aurais pas de problème, mais malheureusement ce n'était pas le cas.»

Le rappel en question, émis en mai 2014 par Transport Canada, concerne les voitures de marque Optra 2004 à 2007. Il indique que : «Sur certains véhicules, la chaleur produite dans l'interrupteur des phares ou le module des feux de jour pourrait faire fondre l'interrupteur des phares ou le module des feux de jour et causer un incendie, ce qui pourrait blesser quelqu'un ou endommager des biens matériels.»

Les photos qu'il nous a fait parvenir montrent bien les dommages causés au véhicule. «Par chance, ma petite famille n'était pas à bord, je n'ose croire ce qui serait arrivé si mes enfants avaient été là», écrit le père de deux jeunes enfants.

Ce n'est qu'au début de décembre que M. Landry-Crête a été informé par hasard de ce rappel, en faisant des recherches sur Internet pour des pièces automobiles. Pourtant, celui-ci avait entrepris des démarches pour faire vérifier son véhicule auprès d'un concessionnaire, mais ce dernier a tardé avant de fixer un rendez-vous.

«Souvent, lorsqu'il y a des rappels de constructeurs automobiles, les gens pensent que ça ne doit pas être grand-chose, mais j'ai appris qu'il ne fallait pas tarder à faire vérifier son auto, car voilà ce que ça donne», conclut Nick Landry-Crête.

Les voitures de marque Chevrolet Optra font l'objet de 5 rappels au total, concernant différents modèles construits de 2004 à 2007.