Sections

Un mouvement jeunesse s’intéresse à Valleyfield


Publié le 9 août 2017

Miguel Lemieux compte 10 ans d’expérience en politique provinciale. Il fait le saut en politique municipale alors qu’il tentera de se faire élire maire de Salaberry-de-Valleyfield en novembre prochain.

©TC Média Pierre Langevin

Un premier candidat à la mairie de Salaberry-de-Valleyfield s’est manifesté. Miguel Lemieux, ancien attaché politique du député de Beauharnois Guy Leclair, a annoncé le mardi 8 août qu’il tentera sa chance pour le poste de premier magistrat lors de l’élection municipale prévue le 5 novembre prochain.

M. Lemieux, qui est âgé de 32 ans est détenteur d’une maîtrise en science politique. Comptant sur son expérience de 10 années en tant qu’attaché politique pour les députés péquistes du district de Beauharnois, Il dit avoir décidé de tenter sa chance après avoir été interpellé par des jeunes qui voulaient faire quelque chose pour la ville.

«À la suite de plusieurs discussions nous avons formé le Mouvement renouveau Valleyfield, confirme le candidat à la mairie. Nous avons mis sur pied un programme avec les idées que nous aimerions réaliser. C’est vrai qu’il s’est créé de belles choses ici, mais il manque la petite touche.»

M. Lemieux assure que le Mouvement renouveau Valleyfield n’est pas uniquement destiné aux jeunes. «Nos idées seront étayées d’ici la fin de la campagne. Nous allons parler des terrains de baseball, du boul. Mgr-Langlois, des arénas, du Club nautique, de revitaliser le centre-ville, de l’offre culturelle, révèle-t-il lors d’une conférence de presse tenue au McBroue. Il y en aura pour tous les groupes d’âge et pour tous les secteurs de Salaberry-de-Valleyfield.»

Afin de faire preuve de transparence, celui qui a remis sa démission à titre d’attaché politique du député Leclair explique qu’il a rencontré tous les élus municipaux sortants afin de les informer de ses intentions. «Nous avons expliqué ce que nous voulions faire, confirme M. Lemieux. J’ignore pour l’instant si le maire Lapointe compte se représenter, mais ça ne change rien. J’ai beaucoup de respect pour lui et pour ce qu’il a accompli. Toutefois, je suis ici pour annoncer ma candidature.» 

Guillaume Massicotte, Miguel Lemieux et Sébastien Poiré, représente le Mouvement renouveau Valleyfield. D’autres candidats dans le cadre de l’élection municipale du 5 novembre prochain seront annoncés sous peu.
TC Média Pierre Langevin

Des candidats sans district
Si Miguel Lemieux tente sa chance à la mairie, deux autres membres du Mouvement renouveau Valleyfield ont également été présentés. Guillaume Massicotte et Sébastien Poiré brigueront les suffrages pour des postes de conseillers municipaux. Cependant, les deux hommes refusent de divulguer pour l’instant dans quel quartier ils comptent se présenter. Ils seraient donc toujours en réflexion. Guillaume Massicotte est résident du district La baie, poste occupé par le conseiller François Labossière alors que Sébastien Poiré est résident du district Jules-Léger, dont le conseiller sortant est Patrick Rancourt.

«Je remercie les gens pour leur support, lance M. Poiré en prenant la parole devant la centaine de personnes réunies lors de l’annonce faite par les membres du Mouvement renouveau Valleyfield.  Lorsque Miguel m’a approché, je ne me suis même pas posé de question. Je veux participer à faire prospérer Salaberry-de-Valleyfield. Je veux expliquer notre programme aux gens. J’ai hâte d’aller les rencontrer dans le quartier où je vais me présenter. D’aller serrer des mains.»

Miguel Lemieux ainsi que les membres du Mouvement renouveau Valleyfield se disent indépendants. «Nous voulons nous battre pour défendre les mêmes idées, mais nous ne sommes pas une équipe officielle. C’est un mouvement», insiste Miguel Lemieux.

Mouvement renouveau Valleyfield compte faire plusieurs annonces dans le cadre de la campagne électorale. D’ailleurs, d’autres candidats seront présentés aux citoyens prochainement.