Les plaisanciers de l’extérieur devront payer la mise à l’eau

Écho du conseil


Publié le 28 avril 2017

Les plaisanciers de l’extérieur devront désormais payer pour utiliser les rampes de mises à l’eau situées à la marina et au parc Marcil.

©(Photo TC Média - Archives)

Les non-résidents de Valleyfield devront désormais débourser des frais pour utiliser les rampes de mise à l’eau pour leur bateau.

Valleyfield agit donc comme les villes avoisinantes qui ont une politique semblable. «Les locaux avaient le trouble de l’encombrement pour stationner et accéder à la rampe, a indiqué le maire. On veut toutefois s’assurer que ça reste égal partout au niveau régional. »

Un protocole d’entente a ainsi été signé avec Marina Valleyfield pour la gestion des rampes de mise à l’eau, situées à la marina et au parc Marcil, ainsi que la gestion des quais d’amarrage.

Nouvelle entreprise dans l’Écoparc

L’entreprise MBEZ sera un nouveau locataire dans l’Écoparc. Celle-ci est déjà active ailleurs au Québec et œuvre dans le domaine du chauffage au gaz.

L’investissement prévu se situera entre 500 000 $ et 1 million $.

Protection des terres agricoles

L’implantation d’un technopôle et d’un technoparc suit son cours. Mardi, la Ville a demandé à la MRC de Beauharnois-Salaberry d’exclure une partie du territoire identifiée de la zone agricole permanente. Une portion évaluée à 135 hectares.

Le conseiller Normand Amesse a toutefois ajouté qu’il fallait protéger notre «garde-manger». À cet effet, il demande à la MRC de récupérer des terrains non exploités en zone blanche afin de maintenir la zone agricole.

Un gym en plein air

Un circuit d’entraînement sera installé sur l’île du Canal, situé entre les rues Hébert et Victoria à proximité du carrefour giratoire. Un cadre enchanteur pour s’activer dans des modules sportifs.

Le projet avait été évoqué lors de la configuration du canal et de l’aménagement du sentier qui le borde. Jeux-Tec a raflé le contrat d’installer les modules pour un montant de près de 60 000 $. Notons que les conseillers Jacques Smith et Jean-Luc Pomerleau parrainent le circuit d’entraînement et y ont injecté une somme provenant de leur budget discrétionnaire.

Embauche de Yvon D’Aoust

Yvon D’Aoust succède à Mario Besner à titre de directeur du développement économique et à la direction générale. Un poste clef dans l’administration municipale pour celui qui demeure commissaire industriel senior au CLD de Beauharnois-Salaberry jusqu’au 1er mai. «Il arrive dans une période effervescente alors que d’autres annonces sont à venir prochainement», a indiqué le maire.

Rappelons que Mario Besner quitte pour œuvrer dans l’administration municipale de Mirabel.

Labossière pro-maire

François Labossière, absent de la séance du conseil mardi, va agir comme maire suppléant pour les trois prochains mois. Il succède à Patrick Rancourt qui a assuré le titre au cours des trois derniers mois.