Le milieu syndical appuie la candidate bloquiste

Mario Pitre mario.pitre@tc.tc Publié le 24 août 2015

Une quinzaine de dirigeants syndicaux de la région ont accordé leur appui personnel à la candidate bloquiste Claude DeBellefeuille.

©TC Média Gracieuseté

Plusieurs dirigeants du milieu syndical ont ouvertement donné leur appui à la candidate bloquiste Claude DeBellefeuille, en vue du prochain scrutin fédéral.

Parmi ceux-ci, on retrouve des gens bien connus du milieu syndical, tels que Daniel Mallette, président du conseil régional FTQ duSuroît, Pierre Lagrenade, président de l’intersyndicale Coton‐46, ou encore Marc Laviolette, ex-président de la CSN et actuel vice-président de la Fédération de l'industrie manufacturière.

En tout, une quinzaine de ces dirigeants ont accordé leur appui à Mme DeBellefeuille sur une base personnelle.

Celle-ci se dit ravie de la quantité et de la qualité de ces appuis. «Je suis touchée par la confiance que ces figures importantes du monde syndical ont envers moi. Les travailleurs peuvent être certains que le Bloc Québécois ne reniera jamais ses convictions pour la défense de leurs intérêts. Nous continuerons à défendre des valeurs de justice et d’égalité, sans jouer à la roulette russe avec notre environnement.»

En manchette

Le Brexit menacerait le libre-échange

COMMERCE. Maintenant que les Britanniques ont voté pour quitter l’Union européenne (UE), qu’adviendra-t-il de l’accord de libre-échange du Canada avec le groupe de 28 pays? Il est fort probable qu’il ne soit jamais ratifié, estiment des experts au Canada et aux États-Unis.

Le milieu syndical appuie la candidate bloquiste

Mario Pitre mario.pitre@tc.tc Publié le 24 août 2015

Une quinzaine de dirigeants syndicaux de la région ont accordé leur appui personnel à la candidate bloquiste Claude DeBellefeuille.

©TC Média Gracieuseté


Plusieurs dirigeants du milieu syndical ont ouvertement donné leur appui à la candidate bloquiste Claude DeBellefeuille, en vue du prochain scrutin fédéral.

Parmi ceux-ci, on retrouve des gens bien connus du milieu syndical, tels que Daniel Mallette, président du conseil régional FTQ duSuroît, Pierre Lagrenade, président de l’intersyndicale Coton‐46, ou encore Marc Laviolette, ex-président de la CSN et actuel vice-président de la Fédération de l'industrie manufacturière.

En tout, une quinzaine de ces dirigeants ont accordé leur appui à Mme DeBellefeuille sur une base personnelle.

Celle-ci se dit ravie de la quantité et de la qualité de ces appuis. «Je suis touchée par la confiance que ces figures importantes du monde syndical ont envers moi. Les travailleurs peuvent être certains que le Bloc Québécois ne reniera jamais ses convictions pour la défense de leurs intérêts. Nous continuerons à défendre des valeurs de justice et d’égalité, sans jouer à la roulette russe avec notre environnement.»