Anne Minh-Thu Quach confiante à l’approche de l’élection

Malgré de solides adversaires

Steve Sauvé steve.sauve@tc.tc
Publié le 15 juin 2015
Anne Minh-Thu Quach
TC Media Steve Sauvé

À quelques mois de l’élection fédérale, la députée de Beauharnois-Salaberry, Anne Minh-Thu Quach, croit plus que jamais qu’il est possible que le Nouveau Parti démocratique (NPD) compose le prochain gouvernement.

Selon la députée, les efforts démontrés par son parti ainsi que le travail accompli par les députés néo-démocrates élus portent leurs fruits. «Le mois dernier, nous avons réussi à battre les conservateurs en Alberta alors qu’ils étaient élus dans cette province depuis plus de 40 ans. La population est maintenant prête pour un gouvernement progressiste», image Anne  Minh-Thu Quach pour démontrer la confiance qui l’habite.

Celle qui sollicite un second mandat rage lorsqu’elle parle du gouvernement en poste. D’ailleurs elle ne se gêne pas pour dire que ses adversaires ne démontrent aucun respect pour la démocratie. «Le Parti conservateur règne par la peur. Pour eux, il n’y a que les riches qui sont importants. Je trouve déplorable qu’ils s’attaquent continuellement à la classe moyenne.» 

Toujours dans la même veine, Mme Quach sait que la campagne à venir l’opposera à des adversaires de taille. Robert Sauvé défendra les couleurs du Parti libéral et Claude DeBellefeuille, ancienne députée de la circonscription, a récemment annoncé son retour à la vie politique, toujours pour le Bloc Québécois.

«J’ai confiance. Si le Bloc québécois a fait descendre Gilles Duceppe, Sylvain Gaudreault et Mario Beaulieu, c’est parce qu’ils savent que je fais un bon travail dans la région. Ils ont des chiffres et ils savent que ça ne sera pas gagné pour Mme DeBellefeuille.»

L'élection fédérale canadienne de 2015 est prévue le 19 octobre 2015 afin d'élire la 42e législature du Parlement canadien. À occasion de cette élection, le nombre de sièges de la Chambre des communes passera de 308 à 338.