Les ventes de maisons unifamiliales en hausse de 3% à Valleyfield

Mario Pitre mario.pitre@tc.tc Publié le 20 janvier 2016

L'activité immobilière est plus forte du côté de Vaudreuil-Soulanges qu'ailleurs dans le Suroît.

©TC Média Archives

Les ventes de résidences unifamiliales ont connu une hausse de 3% l'an dernier à Salaberry-de-Valleyfield, selon des données du Registre foncier du Québec colligées par la firme JLR.

Ces statistiques immobilières touchent les municipalités québécoises ayant fait l'objet d'un minimum de 100 transactions en 2015 et en 2014. Cela inclut les ventes effectuées par l'entremise d'un courtier, entre des particuliers, de même que les constructions neuves.

Pour Salaberry-de-Valleyfield, le nombre de ventes s'établit à 367, ce qui représente une hausse de 3% sur l'année précédente. Le prix de vente de ces propriétés est en moyenne de 175 000 $, une légère baisse de 1% sur 2014.

Les deux autres municipalités du Suroît ayant connu une hausse des ventes de résidences unifamiliales sont Saint-Lazare (11%) et Notre-Dame-de-l'Ile-Perrot (36%).

D'autres municipalités de la région ont toutefois enregistré une baisse à cet égard, soit Saint-Zotique (-36%), Vaudreuil-Dorion (-6%), Pincourt (-10%), Beauharnois (-5%) et Châteauguay (-11%).

Les prix des propriétés les plus élevés se retrouvent particulièrement à Saint-Lazare (350 000 $) et à Notre-Dame-de-l'Ile-Perrot (321 500 $). C'est toutefois à Saint-Zotique que le prix des maisons a connu sa plus forte augmentation en 2015, soit de 5 %, pour passer à 225 000 $.

Statistiques immobilières des municipalités de la région

Municipalités         Nombre de ventes    Variation    Prix médian    Variation

Beauharnois                    123                            -5 %           192 000 $            -5 %

Châteauguay                  439                             -11 %         228 500 $             2 %

Notre-Dame-de-l’Île-Perrot 151                        36 %         321 500 $             4 %

Pincourt                           191                            -10 %          262 500 $             2 %

Saint-Lazare                   293                              11 %          350 000 $             0 %

Saint-Zotique                 103                             -36 %         225 000 $             5 %

Salaberry-de-Valleyfield 367                              3 %           175 000  $            -1 %

Vaudreuil-Dorion            536                             -6 %           277 450  $             0 %

Source: www.jlr.ca

En manchette

Dentiste honoré pour sa contribution professionnelle

Le dentiste Gilles E. Lefebvre, de Salaberry-de-Valleyfield, a reçu la médaille du Mérite du Conseil Interprofessionnel du Québec le 30 mai dernier au Palais des congrès de Montréal, à l'occasion de l'assemblée générale de l'Ordre des dentistes du Québec.

Les ventes de maisons unifamiliales en hausse de 3% à Valleyfield

Mario Pitre mario.pitre@tc.tc Publié le 20 janvier 2016

L'activité immobilière est plus forte du côté de Vaudreuil-Soulanges qu'ailleurs dans le Suroît.

©TC Média Archives


Les ventes de résidences unifamiliales ont connu une hausse de 3% l'an dernier à Salaberry-de-Valleyfield, selon des données du Registre foncier du Québec colligées par la firme JLR.

Ces statistiques immobilières touchent les municipalités québécoises ayant fait l'objet d'un minimum de 100 transactions en 2015 et en 2014. Cela inclut les ventes effectuées par l'entremise d'un courtier, entre des particuliers, de même que les constructions neuves.

Pour Salaberry-de-Valleyfield, le nombre de ventes s'établit à 367, ce qui représente une hausse de 3% sur l'année précédente. Le prix de vente de ces propriétés est en moyenne de 175 000 $, une légère baisse de 1% sur 2014.

Les deux autres municipalités du Suroît ayant connu une hausse des ventes de résidences unifamiliales sont Saint-Lazare (11%) et Notre-Dame-de-l'Ile-Perrot (36%).

D'autres municipalités de la région ont toutefois enregistré une baisse à cet égard, soit Saint-Zotique (-36%), Vaudreuil-Dorion (-6%), Pincourt (-10%), Beauharnois (-5%) et Châteauguay (-11%).

Les prix des propriétés les plus élevés se retrouvent particulièrement à Saint-Lazare (350 000 $) et à Notre-Dame-de-l'Ile-Perrot (321 500 $). C'est toutefois à Saint-Zotique que le prix des maisons a connu sa plus forte augmentation en 2015, soit de 5 %, pour passer à 225 000 $.

Statistiques immobilières des municipalités de la région

Municipalités         Nombre de ventes    Variation    Prix médian    Variation

Beauharnois                    123                            -5 %           192 000 $            -5 %

Châteauguay                  439                             -11 %         228 500 $             2 %

Notre-Dame-de-l’Île-Perrot 151                        36 %         321 500 $             4 %

Pincourt                           191                            -10 %          262 500 $             2 %

Saint-Lazare                   293                              11 %          350 000 $             0 %

Saint-Zotique                 103                             -36 %         225 000 $             5 %

Salaberry-de-Valleyfield 367                              3 %           175 000  $            -1 %

Vaudreuil-Dorion            536                             -6 %           277 450  $             0 %

Source: www.jlr.ca