«Pascal n’était pas un adepte de vitesse»


Publié le 18 avril 2017

Selon Julie Daigle-Côté, Pascal Lortie roulait rapidement pour aller réconforter ses enfants.

©Photo: Facebook

La famille et les amis de Pascal Lortie sont dévastés. L’homme qui a perdu la vie dans un accident d’automobile à Saint-Stanistlas-de-Kostka le samedi 15 avril s’en allait consoler ses enfants à la suite du décès de leur mère.

Séparé depuis quelques semaines, Pascal Lortie était dans un souper avec sa nouvelle copine lorsqu’il a reçu un appel d’un de ses enfants. «Ils ont découvert leur mère décédée dans le sous-sol de la maison familiale, explique une amie de la famille, Julie Daigle-Côté. Ils avaient besoin du réconfort de leur père. Pascal est donc monté dans sa voiture pour rejoindre rapidement ses enfants.»

Selon Mme Daigle-Côté, l’homme de 41 ans n’avait pas l’habitude de rouler rapidement. «Des témoins confirment l’avoir vu sur la route. Ses feux de clignotement étaient activés. Il voulait arriver rapidement au chevet de ses enfants. Il avait eu sa nouvelle voiture l’an dernier. Il en était bien fier.»

Du côté de la Sûreté du Québec, le sergent Claude Denis mentionne que la vitesse et une manœuvre de dépassement seraient à l’origine de la collision.

L’amie de la famille confie que les enfants ont appris la mort de leur père pendant que l’aîné complétait sa déclaration avec les policiers à la suite de la découverte du corps de la mère. «C’est inimaginable, comment ils doivent se sentir, assure Julie Daigle-Côté. Ils ont perdu leurs parents la même journée. Ils ont eu du soutien rapidement. Par chance, ils sont bien entourés par les membres de leur famille.»

Afin d’aider les trois enfants, Julie Daigle Côté a mis sur pied une campagne de souscription. Elle a fixé un objectif de 3500 $. Toutefois, elle croit pouvoir amasser davantage. «L’argent ira directement aux trois enfants afin de les aider dans leur quotidien. Advenant que les frais funéraires soient également élevés, l’argent pourra aussi servir à les aider à payer.»    

Les gens intéressés à faire un don peuvent le faire en cliquant ici.