La violence au hockey sous la loupe d'une éducatrice

Cet enjeu social exploré dans un livre


Publié le 12 avril 2017

: Une auteure domiciliée à Salaberry-de-Valleyfield, Dominique Séguin a écrit des passages de son livre portant sur la violence au hockey pendant ses études universitaires en éducation.

©(Photo: TC Média - Pierre Langevin)

Pourquoi existe-t-il autant de violence et d'abus verbal dans les arénas du Québec quand les jeunes pratiquent le hockey? Une auteure de la région se penche sur cet enjeu social dans un livre intitulé «Quel est ton but?».

Le bouquin intitulé «Quel est ton but?» fait la lumière sur l'abus verbal et l'intimidation sous toutes ses formes au hockey mineur.
(Photo: TC Média - Pierre Langevin)

Dominique Séguin, une éducatrice de profession, travaille quotidiennement auprès des enfants dans une garderie privée de Beauharnois, mais son temps de loisir est fréquemment occupé par deux passions: le hockey et l'écriture.

Le hockey est un sport émotif mais l'abus verbal des parents doit cesser.

- Dominique Séguin, auteure

L'abus verbal des parents au hockey mineur est devenu un enjeu social.
(Photo: graicieuseté)

Au travers son vécu en tant que partisane du sport national des Québécois et amie de cœur d'un officiel, elle décrit dans son ouvrage l'univers parfois orageux du hockey mineur.

Originaire de Châteauguay et nouvellement établie à Salaberry-de-Valleyfield, la jeune femme de 26 ans a voulu transmettre ses préoccupations en lien avec le comportement des parents  envers leurs enfants et ceux qui appliquent les règlements sur la patinoire.

Dominique a déjà vu un jeune joueur frapper un arbitre pendant un match où son «chum» était juge de ligne. Les commentaires déplacés à l'endroit des hommes et adolescents portant un chandail rayé, elle en a entendu de toutes sortes.

Des classiques comme  «Va mettre tes lunettes» ou «Y'a deux équipes sur glace» ont résonné fréquemment dans ses oreilles durant la demi-douzaine d'années où son copain a officié sur la glace dans les catégories novice à midget avant de ranger son sifflet pour accepter un poste administratif à la Fédération québécoise de hockey sur glace, région du Lac Saint-Louis.

«A plusieurs reprises, il a fallu se cacher et attendre longtemps avant de quitter l'aréna après une partie», raconte l'auteure du livre de 166 pages. «Le comportement de certains parents est déplorable et les joueurs sont affectés. Les jeunes sont tellement sous la pression de "performer". La notion du jeu est perdue dans cette dynamique», observe Dominique Séguin, qui a été témoin des effets de l'intimidation sous toutes ses formes.

Un officiel à la retraite de la Ligue Nationale de hockey, Pierre Champoux, signe la préface du livre écrit dans les temps livres de l'auteure depuis 5 ans. Le juge de ligne, qui a été forcé de quitter les rangs professionnels à la suite d'un accident survenu à sa résidence privée, accompagnera Dominique Séguin dans une tournée promotionnelle des arénas qu'elle entreprendra en septembre. «Ça donnera de la crédibilité à mon projet», mentionne-t-elle.

Dominique Séguin désire avant tout sensibiliser les parents et le public à une situation qui, malheureusement, est ancrée dans les habitudes des consommateurs de hockey. «La notion de respect n'y est plus et pourtant, les parents devraient être des modèles. Si la prise de conscience visée par ce livre change une ou quelques personnes, j'aurai fait mon travail», affirme l'auteure.

Le bouquin publié aux «Éditions Essor Livres» et imprimé à 250 exemplaires sera en vente d'ici quelques semaines au coût de 19,95 $. La détentrice d'un BAC en éducation espère que la parution de «Quel est ton but?» puisse éventuellement servir de tremplin à une nouvelle carrière. «Si ça fonctionne bien, j'aimerais faire des conférences et je pourrais écrire d'autres livres», souhaite Dominique Séguin.